Lualaba : COMMUS S.A.S, la société du social et du développement pour tous

Elle est la nôtre, l’entreprise est encrée en nous ! Dressons d’une manière objective le panorama global de La compagnie Minière de Musonoie pour l’année 2022.

Avec sa devise, « développer l’industrie minière au profit de la communauté locale », la compagnie minière de Musonoie Global (COMMUS Sas), insuffle une vitalité et longévité à la carrière autrefois décolorée de la Générale des Carrières et des Mines. La cendre se transforme en vrai modèle industriel minier pour toute la province Lualaba. Un exploit pour les co-entreprises minières sino-congolaises, qui voient tout en grand.

Ces grandes filiales se distinguent même au-delà de leurs concessions. Elles investissent annuellement des gros budgets consacrés aux actions communautaires.

COMMUS, l’équilibre de la communauté locale

L’intervention de COMMUS dans la communauté locale est plurielle et salvatrice à la fois. Avec un coût cumulé de plus de 1,5 millions de dollars américains, ces investissements impactent tous les domaines clés de la vie de la communauté, notamment l’éducation, la santé, l’agriculture, les infrastructures, l’énergie, etc,…

D’abord, dans léveloppement durable, la société COMMUS est intervenue dans l’amélioration de la desserte énergétique à Kolwezi, en dotant le gouvernement provincial des matériels nécessaires pour entretenir les conditions d’alimentation. Un lot réceptionné par le ministre provincial de l’énergie et hydrocarbures, à l’époque, Jules kabwit. Au cœur de cette dotation, des transformateurs destinés aux habitants de la cité Gecamines Kolwezi. Pour une occupation harmonieuse des jeunes dans la ville de Kolwezi, la firme chinoise a organisé un tournoi de football communautaire dénommé « coupe Zijin Musonoïe ». Un championnat qui avait réuni plusieurs jeunes de Musonoie, Kanina, GECAMINES et Biashara. Bravo à l’équipe de Kanina qui a remporté le trophée.

COMMUS et son cahier de charge exceptionnellement meilleur

Il faut rendre à la communauté! La nouvelle loi minière révisée en 2018, évoque la responsabilité sociétale des entreprises face aux communautés riveraines. En accord avec les textes de la république, COMMUS a développé un cahier des charges avec les huit communautés affectées par son projet minier, avec un investissement à hauteur de 4,4 millions de dollars. Et sa mise en œuvre s’étale sur une durée de cinq ans prenant court à partir de 2021.

« J’ai l’avantage d’avoir signé le cahier de charges entre notre entreprise et les populations environnantes. C’est avec fierté que nous avons pu mettre au point tout un système pour un approvisionnement en eau, en électricité, la construction de plusieurs édifices à caractère social. Le travail principal pour lequel nous sommes réellement satisfaits, c’est celui d’avoir enlevé les enfants des carrières en leur donnant une activité (la colonie) pendant le moment des vacances », se réjouit le professeur Jean-Luc Kamba, directeur Général Adjoint de cette entreprise chinoise sur la question du cahier des charges.

L’éducation a été l’une des premières préoccupations auxquelles l’entreprise s’est attaquée cette année dans la région. COMMUS SAS a organisé en août 2022, une grande colonie des vacances à la cité GECAMINES Musonoie pour encadrer de centaines d’enfants âgés de 6 à 12 ans. Une cité où nombreux sont des enfants qui, après dix mois d’une année scolaire, vivent leurs vacances dans l’ennui, l’oisiveté, la lassitude, les carrières minières. COMMUS, a cette fois-ci changé le narratif de toute une juridiction. Au terme de cette activité para-scolaire, chaque enfant a eu des kits complets des fournitures scolaires composés des cartables, stylos, cahiers etc, de la part de l’organisatrice COMMUS. Même dans le secteur de l’enseignement supérieur et universitaire, l’entreprise ne cesse de démontrer sa générosité.

Financement de construction des clôtures standards à l’université de Kolwezi

Les actions de l’entreprise ont une répercussion visible dans la communauté, la société a également construit un bloc sanitaire pour la police nationale congolaise au Camp Dilala, des puits d’adduction d’eau, tout en assurant au quotidien les frais d’installation, de réparation et maintenance régulière et gratuite du système d’alimentation d’eau civile à Musonoie, à la cité GECAMINES Kolwezi, au village Kapepa. Bref dans toute le municipalité, en dotant la ville minière de Kolwezi des puits d’eau permettant à la REGIDESO de desservir la population toute entière.

Contribuer durablement à l’économie locale

Pour booster le développement économique de la région, COMMUS a offert aux entrepreneurs et fournisseurs congolais l’opportunité de collaboration dans beaucoup de domaines, à savoir la fourniture des intrants agricoles, le forage des puits d’eau civils, approvisionnement intégré des matériels pour l’année 2023, etc. Une ouverture aux entrepreneurs locaux juste pour réduire la pauvreté. Les ménages vulnérables ont grâce à l’amélioration de la sécurité alimentaire retrouvé la joie de vivre. Ces habitants travaillent en étroite collaboration avec COMMUS pour une production haute gamme de maïs dans le but de faciliter la création de la petite et moyenne entreprise durable.

La société a offert aussi aux agriculteurs des villages Tshabula, Tshizuza, Pierre Muteba et Kapepa un lot important d’intrants composé d’engrais chimiques, de NPK, de l’urée et des produits phytosanitaires.

Plus de 2000 emplois locaux directs garantis

L’emploi est un baromètre clé du développement communautaire et d’une nation. Dans cet ordre, COMMUS a créé des milliers d’emplois directs et indirects, contribuant de la sorte au recul du taux de chômage dans la région. La main-d’œuvre de COMMUS est en majorité constituée de nationaux, qui en représentent près de 90 %. Non seulement COMMUS place l’homme au centre de ses activités, mais aussi suscite de l’émulation parmi les employés. A en croire Stéphane kambula, Directeur des Ressources Humaines adjoint, Presque tous les travailleurs qui constituent COMMUS sont jeunes.

« Nous avons pratiquement 87% de jeunes dans notre entreprise en prenant 45 ans comme âge limite des jeunes. Sur un effectif de plus de 200 expatriés, il y a 87 % des jeunes. Chez les nationaux où nous avons un effectif de plus de 2000 agents, nous avons aussi 87% de jeunes », a assuré Jean-Saint Ilunga, président de la délégation syndicale.
Sécurité des agents, la priorité zéro.

Et d’ajouter :

« La société n’a enregistré aucun accident majeur en matière de sécurité, de production, environnementale, écologique et aucun cas de maladie professionnelle. Elle effectue annuellement des examens de maladies professionnelles à tout le personnel. L’entreprise attache toujours une grande importance à la santé et à la sécurité de ses employés ».

Conformément à la politique axée sur la prévention, combinaison de prévention et de contrôle, COMMUS S.A.S procède régulièrement à des inspections complètes des risques professionnels, en appliquant sérieusement le principe des “sept simultanés” des installations de protection contre les maladies professionnelles.

Tenez, COMMUS SAS est une mine verte construite après plusieurs années d’efforts. Sa superficie totale de plantes vertes sur les talus du bassin et des remblais est d’environ 400.000 m². Dans l’usine et dans la zone de résidence, le taux de couverture des zones vertes a dépassé 90% et la superficie totale est d’environ 100.000 mètres carrés. C’est la première du genre parmi toutes les sociétés minières de la RDC.

Citoyenneté fiscale exemplaire

COMMUS s’est illustrée par sa citoyenneté fiscale exemplaire. Jusqu’au mois de novembre 2022, la société a versé un montant d’environ 620 millions de dollars américains au titre d’impôts, taxes, droits, redevances et autres paiements connexes au trésor public et à d’autres services administratifs publics à la province du Lualaba, en République Démocratique du Congo. La Compagnie Minière De Musonoie Global Société Par Actions Simplifiée, a un actionnariat dont Zijin Mining Group Company Limited détient 72% et 28% pour la Générale des Carrières et des Mines. Avec COMMUS, le futur de la province du Lualaba, de sa communauté environnante et de ses agents en particulier est dans les bonnes mains.

Aigle Infos via Surveillance.cd


Sur le même sujet

RDC : Peter Kazadi lance la caravane de dissuasion de la police et invite les forces de l’ordre à user de tous les moyens...

Peter Kazadi Kankonde, Vice-premier ministre et ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières,a lancé officiellement,ce samedi, à Kinshasa,la caravane de dissuasion de la police...

RDC : Peter Kazadi annoncé ce dimanche à la conférence, un face-à-face avec les militants de Mont Amba sur des questions de l’heure

Peter Kazadi Kankonde, Vice-Premier Ministre et Ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières, est attendu, ce dimanche 14 avril 2024, à Mont Amba pour...

Matadi : installation des délégués syndicaux locaux de LMC

Les délégués syndicaux locaux de Lignes Maritimes Congolaises de Matadi sont installés depuis mercredi 3 avril 2024. C'est la salle de réunion de l'hôtel...

RDC : vulgarisation de la loi organique de la Cour des Comptes en faveur des mandataires publics, Gisèle Mwanseim DGA de LMC, salue l’initiative

Le Fleuve Congo Hôtel a servi de cadre à la journée de vulgarisation de la loi organique n• 18/024 du 13 novembre 2018 portant...

RDC : procès de 65 présumés Kuluna, le tribunal se prononce le lundi prochain sur l’expertise médicale des supposés mineurs

Le Tribunal militaire de garnison de Kinshasa - Gombe siégeant en matière répressive au premier degré en foraine dans l'enceinte du Ministère de l'Intérieur,...

Kinshasa : Peter Kazadi appelle à une cohabitation pacifique entre l’Assemblée provinciale et l’Exécutif

Avec à la tête le ticket Daniel Bumba Lubaki et Eddy Iyeli, respectivement candidat gouverneur et vice-gouverneur de Kinshasa, quelques députés provinciaux de la...

Articles récents