back to top

Le Pape François revient sur ses propos sur l’homosexualité qualifiée de « péché »

Le souverain pontif avait déclaré il y a quelques jours que l’homosexualité n’était « pas un crime », mais qu’elle était un « péché ». Il réaffirme ses propos et dit se baser sur « l’enseignement moral catholique ». Le pape François revient, dans une lettre publiée la semaine dernière, sur ses propos sur l’homosexualité qualifiée de « péché ». Il réaffirme ses propos et assure encore une fois que criminaliser l’homosexualité est un « tort ».

‹‹ Je voudrais dire que celui qui veut criminaliser l’homosexualité a tort », écrit le souverain pontif dans cette lettre rédigée en espagnol et publiée sur le site Outreach ››.

Cette lettre est une réponse au prêtre américain James Martin qui réclamait une clarification après les propos tenus mercredi auprès de l’agence. Des propos qui s’appuient sur « l’enseignement moral catholique ». Le Pape souligne dans la lettre de samedi que ses commentaires précédents sur le péché étaient une référence à l’enseignement moral au sein de l’Église catholique.

‹‹ Quand je dis que c’est un péché, je me réfère simplement à l’enseignement moral catholique, qui dit que tout acte sexuel en dehors du mariage est un péché. Bien-sûr, on doit toujours considérer les circonstances, qui peuvent diminuer ou éliminer une faute ››, ajoute-t-il.

Comme vous pouvez le voir, je répétais quelque chose de général. J’aurais dû dire: c’est un péché, comme tout acte sexuel en dehors du mariage.

Pas de changement avec la ligne de l’Église catholique. Dans une interview parue mardi, François avait déclaré qu’être homosexuel n’est « pas un crime, mais que c’est un « péché ».

Même si François a souvent reçu des homosexuels et dit qu’ils devaient être accueillis avec bienveillance au sein de l’Église, il ne dévie pas de la ligne de l’enseignement catholique sur le mariage, défini comme l’union entre un homme et une femme en vue de procréer.

Pour rappel, dans une lettre de juin 2021 à James Martin, le pape avait remercié le prêtre pour son travail à l’égard des personnes LGBT, en soulignant la nature inclusive du catholicisme et écrivant que Dieu « aime chacun de ses enfants ».

Hugues MULUMBA

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents