back to top

RDC : le pape interpellé sur un cas d’abus sexuel

Des militants congolais et étrangers ont appelé le pape François à se prononcer et sanctionner un prêtre accusé d’abus sexuels sur une mineure en République démocratique du Congo (RDC).

Par vidéo conférence, une jeune fille, Marie, a affirmé avoir été violée en mars 2020 par un prêtre du diocèse de Tshumbe (centre de la RDC), alors qu’elle était âgée de 14 ans et « aspirante » à la vie religieuse.

Marie a déclaré avoir dénoncé l’affaire auprès des autorités de l’église catholique en RDC sans obtenir gain de cause. Depuis, dit-elle, « je vis dans l’insécurité, tout mon entourage est menacé », ajoute-t-elle.

« Ce cas est grave », a estimé Tim Law, fondateur de l’organisation Ending Clergy Abuse (ECA), lors d’une conférence de presse à Kinshasa, où il est venu faire entendre auprès du Pape, la voix des victimes d’abus sexuels commis par des membres du clergé en RDC et ailleurs.

‹‹ Renvoyez le prêtre auteur d’abus afin de rendre justice aux familles affligées (…) Il est de votre devoir de protéger les enfants contre les mensonges des pasteurs ››, a insisté Tim Law, en présence des membres de l’ONG Come, une association congolaise engagée dans la lutte contre les abus sexuels en RDC.

Et de poursuivre :

‹‹ Pape François, les jeunes comptent sur vous, car vivant dans des situations de pauvreté, ils sont à la merci des prédateurs. Les victimes d’abus sexuels commis par les membres du clergé doivent être respectées et non punies. ››

Interrogée par nos confrères de l’AFP sur le cas évoqué, une source ecclésiale, sous couvert d’anonymat, a expliqué que « le Saint-Siège avait envoyé des enquêteurs et l’abbé accusé a été suspendu et l’affaire portée devant la justice congolaise.

Au terme des investigations, le Saint-Siège a conclu que « les faits n’étaient pas fondés » et « la justice congolaise a innocenté » le prêtre, qui a ensuite été « réhabilité », a ajouté cette source.

Selon Come Musuluku, activiste congolais et avocat de Marie, sa cliente s’est exilée au Gabon, mais « va faire appel » du jugement rendu par un tribunal à Kinshasa.

Pour rappel, les cas d’abus sexuels commis par des prêtres sont régulièrement dénoncés. En 2019, le pape François avait admis que des prêtres s’étaient servis de religieuses comme « esclaves sexuelles » et que certains continuaient à le faire. Si le problème est présent dans toute l’Église, il l’est tout particulièrement en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Hugues MULUMBA

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents