back to top

RDC : coupure des chaînes Rwandaises émettant en RDC sur Canal+ par le CSAC, les congolais saluent la démarche

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), a décidé de la coupure du signal de toutes les chaînes Rwandaises qui émettent en RDC au nom du principe de la réciprocité car c’est le gouvernement Rwandais qui avait commencé par couper les chaînes congolaises émettant au Rwanda, sur le bouquet Canal+.

Une décision saluée quelques heures après par plusieurs congolais. Pour quelques uns interrogés, la mesure tombe à point nommé d’autant plus que les relations entre la RD Congo et le Rwanda ne sont plus au beau fixe depuis un temps, suite au soutien de l’armée Rwandaise aux éléments du groupe armé M23 qui continuent à semer de la terreur dans la partie Est du pays.

C’est le cas de Wilson Munzemba, juriste de son état, qui estime que cette décision vaut son pesant d’or surtout que la RDC est victime d’une guerre lui infligée par ses voisins.

« La décision que vient de prendre le CSAC vaut son pesant d’or pour un pays qui veut se sécuriser sur le plan audiovisuel. Depuis un certain moment, la guerre numérique a gagné de l’espace. En lieu et place de la bonne information, c’est plutôt l’intoxication; campagne de diabolisation; message de haine et séparatiste qui sont propagés à travers les médias rwandais. Et le CSAC par la mission qui lui est dévolue devrait prendre une mesure de sauvetage à l’endroit de la population qui est le consommateur des contenus diffusés par les médias. Le Rwanda a utilisé fortement ce canal pour déstabiliser la RDC », a commenté Wilson Muzemba.

Dans la même logique d’idées, Eugène Kandolo, analyste politique, approuve la démarche du CSAC et estime que c’est une méthode légitime.

« Cette décision est légitime d’autant plus que nous nous trouvons dans une situation d’agression d’un pays et le média constitue une puissance du moment où il y a des esprits faibles qui se laissent influencer par d’autres médias. Donc en ce moment, c’est la voix de la RDC qui doit être entendue par rapport à l’opinion publique qui est versatile et malléable. Par conséquent, il faut éviter que certains discours puissent atteindre nos compatriotes qui sont faibles d’esprit. Il ne faut pas qu’on mâche les mots, ce pays nous agresse », a-t-il déclaré.

Au-delà de la décision du CSAC, Plotin Yambenga étudiant de l’IFASIC en première Licence, pense que la République Démocratique du Congo doit prendre d’autres mesures plus drastiques afin d’appuyer la démarche amorcée par le CSAC dans ce contexte de guerre.

« C’est une décision à laquelle je m’attendais puisque le Rwanda avait déjà coupé le signal de chaînes congolaises avant l’arrivée du Pape en RDC. Étant en guerre contre le Rwanda, la RDC doit poser des actes forts pour se faire respecter. Il aurait été inadmissible de voir les chaînes rwandaises émettre sur notre territoire pendant que le signal de nos médias a déjà été coupé là-bas. Cette décision doit être maintenue aussi longtemps que le gouvernement rwandais soutiendra les rebelles du M23. Il faut également prendre d’autres mesures susceptibles d’étouffer l’économie Rwandaise, notamment le boycotte de la consommation des produits importés du Rwanda. Seuls les actes forts vont faire en sorte que la RDC sorte victorieuse de cette guerre qui lui est injustement imposée », a-t-il expliqué.

Pour rappel, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication, CSAC en sigle, est une institution d’appui à la démocratie comme la CENI.

Cet organe régulateur des médias congolais fonctionne grâce à la loi organique n°11/001 du 10 janvier 2011, avec comme missions principales de garantir la liberté de presse, assurer la protection de la presse, veiller au respect de la déontologie en matière d’information.

Gemima BOLUMBU

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents