back to top

RDC : le « nanisme », une maladie ou phénomène naturel

Dans la société congolaise, le nanisme est interprété des plusieurs manières. Si pour les uns le «nanisme» est un problème héréditaire, les autres par contre parlent d’une maladie qui se manifeste dans la croissance d’une personne. Ainsi, les avis divergent car beaucoup n’en savent grand-chose quand à ce.

Le nanisme est caractérisé par un défaut de croissance responsable d’une petite taille chez l’adulte. Il peut avoir différentes causes, mais la plus fréquente est l’achondroplasie, une maladie génétique qui se traduit par un développement osseux anormal.

D’abord, au départ de sa définition, le nanisme est un défaut de croissance qui peut avoir une origine génétique, mais peut aussi être la conséquence de divers troubles (osseux, métaboliques, nutritionnels, hormonaux, etc.). Ce phénomène peut se manifester de manière identique sur l’ensemble du corps ou être différent selon les membres. Comme dans un second cas, certains membres paraissent courts par rapport au reste du corps.

Il est aussi généralement défini par une taille adulte de 1 mètre 45 ou moins (la taille moyenne étant de 1 mètre 22). Parmi les complications courantes figurent notamment une incurvation des jambes, une courbure du dos et une pousse anormale des dents.

D’après le diagnostic d’un médecin contacté par la Rédaction, « le défaut de croissance est constaté durant l’enfance ». Un examen clinique incluant une analyse des antécédents médicaux individuels et familiaux est mené. Des examens complémentaires peuvent également être réalisés pour confirmer le diagnostic et identifier l’origine du nanisme. A cela dit-il, les professionnels de santé peuvent notamment s’appuyer sur les résultats d’un test génétique, d’examens d’imagerie médicale ou d’un bilan sanguin.

« Les personnes naines existent même bel est bien chez nous. C’est qui ne pas à comparer avec les pygmées car, c’est leur nature. Chez les personnes naines, il y a le problème de production d’hormones de croissance. Il y a également d’autres problèmes liés à la malformation. Les pygmées nous savons naturellement que ce sont des gens de courte taille. Si nous avons ce problème, c’est lorsqu’il la glande qui produit l’hormone de croissance est insuffisante. L’insuffisance de cet hormone de croissance est également dite aux maladies, au risque de créer en cette personne, une insuffisante intelligence », a déclaré Dr Sylvain Mucina, médecin généraliste.

Et d’ajouter :

« Le fonctionnement des systèmes cardiovasculaire et pulmonaire peut être perturbé par la déformation de la colonne vertébrale, notamment en cas de scoliose. Après le diagnostic du nanisme chez l’enfant, une surveillance médicale régulière est instaurée par le médecin généraliste ou le pédiatre. Le suivi peut également impliquer d’autres spécialistes selon l’origine du nanisme pour réduire des complications. »

A retenir, les troubles de croissance chez l’enfant nain peuvent avoir de nombreuses causes différentes. Parmi celles-ci, les carences nutritionnelles peuvent être évitées grâce à une alimentation saine, équilibrée et répondant aux besoins de l’enfant a-t-il conclu.

Les personnes concernées par le nanisme ont une taille inférieure à celle des personnes de même âge, même sexe et même origine ethnique. Ces dernières ont des douleurs dorsales, lombaires et cervicales qui peuvent se manifester dans certains cas. Ces douleurs il faut le rappeler, sont fréquentes lorsque la croissance de la colonne vertébrale est affectée.

Surveillance.cd

Sur le même sujet

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Entrepreneuriat des jeunes en RDC : Diambilay Business Center, une Académie d’accompagnement dans la création des entreprises

Dans le but d’accompagner les jeunes entrepreneurs congolais dans la création des entreprises, l’Académie Diambilay Business Center a organisé le 15 juin 2024 à...

Kongo-Central : Gisèle Mbwansiem assiste à l’accostage du Navire M/V Atlantic Spirit II à Boma

Arrivé à Boma le samedi 15 juin 2024, troisième étape de sa visite officielle dans la province du Kongo Central, le Directeur Général de...

DRC Mining Week à Lubumbashi : le PCA Lambert Mende Omalanga, porte-étandard de LMC devant les partenaires

Le PCA de LMC SA, l’honorable Lambert MENDE Omalanga, est depuis jeudi 13 Juin en mission de service dans la Direction Régionale Sud au...

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Articles récents