back to top

Journée internationale de l’enfant soldat : au total 3.901 enfants dont 524 filles recrutés et utilisés dans le conflits armés en RDC

Le monde entier célèbre chaque 12 février, journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats, la journée internationale de la main rouge.

Pour cette journée, la République Démocratique du Congo tien à attirer l’attention sur la gravité de la situation des enfants affectés par les conflits dans la partie Est du pays.

Dans leur communiqué de ce dimanche 12 février 2023, le groupe des Amis des Enfants affectés par les conflits armés (CAAC) à d’abord exprimé sa solidarité avec ceux qui subissent directement ou indirectement le conséquences des conflits armées en RDC. Et déplore par la suite, la persistance des violences graves commises contre les enfants par les parties aux conflits en RDC, avec un grand nombre des massacres perpétrés par les groupes armés.

Le CAAC dans son communiqué souligne que, la RDC reste le pays avec le plus grand nombre de violences graves vérifiées dans le monde avec 7.616 cas entre avril 2020 et mars 2022, selon le 8ème rapport du secrétariat général des Nations unies sur la RDC malgré une forte diminution au cours de la dernière période de référence. Au total 3901 enfants dont 524 filles recrutés et utilisés dans le conflits armés.

Ainsi, le groupe appelle le gouvernement de la RDC à respecter ses directives de 2013 et les principes et engagements de Paris relatifs aux enfants associés aux forces armés ou groupes, documents signé par la RDC.

Dans ses recommandations, le groupe propose que tout les groupes armés collaborent avec l’ONU pour mettre fin et prévenir le recrutement d’enfants et d’autres violences graves contre les enfants. Et que les armés suivent cette voie de cesser immédiatement le recrutement et utilisation d’enfants, de libérer de leurs rangs, comme annoncé dans le communiqué du dialogue conduit dans le cadre de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) à Nairobi, le 06 décembre 2022.

Le gouvernement congolais ajoute ce communiqué, doit attacher une attention particulière aux besoins des enfants dans le nouveau programme de désarmement, démobilisation (P-DDR- SC).

Les enfants doivent être traités d’abord comme victimes et non comme combattants, avec une attention spécifique pour leur santé, martèle le communiqué.

Patient Bangu

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents