back to top

Kasaï-Oriental : « taxe jeton », les conducteurs taxis-moto disent non et ont entamé une grève ce lundi à Mbuji-Mayi

Les conducteurs des moto-taxis de la ville de Mbujimayi, province du Kasai-Oriental sont en grève depuis ce lundi 13 février 2023. Plusieurs artères de la ville sont quasiment vides.

Tôt le matin, des avenues Boulevard Laurent Désiré Kabila, Kalonji, Odia David, Cathédrale et de l’université étaient désertes, obligeant ainsi les populations à parcourir des longues distances pour se rendre à leurs milieux respectifs, ont rapporté nos reporters.

D’après quelques motards interrogés, « cette grève se justifie du fait que le gouvernement provincial que dirige Mathias Kabeya Matshi Abidi a procédé à l’instauration de la taxe spéciale conventionnelle pour la reconstruction appelée « Jeton ».

Selon l’esprit de cette taxe journalière, chaque motard est soumis à un paiement dont le montant s’élève à mille cinq cent (1500 CDF) francs congolais.

‹‹ Nous exigeons la supression de cette taxe malgré qu’elle est une nouvelle disposition relevant du gouvernement provincial. Nous disons non et poursuivons notre grève jusqu’à ce que cette dernière sera supprimée ››, a dit Alain Thilengi, conducteur Taxis-moto à Mbuji-Mayi.

Les motards en colère ont barricadé la route à Mbuji-Mayi.

Pour Copernic Kabeya, cette taxe a été simplement instaurée avec précipitation. Cet activiste de la Lucha, Lutte pour le Changement estime que le gouverneur est tenu à s’occuper du progrès des conditions sociales de la population et non la faire souffrir.

‹‹ Nous témoignons notre solidarité à l’endroit de ces motards qui n’ont voulu se plier aux décisions injustes prises par le Gouverneur. Ivi, nous invitons le gouverneur à revenir au bon sens. C’est ne pas normal de procéder à un forcing. Une taxe ne pas imposable, je crois qu’il est de son devoir de revenir sur sa décision et en libérant aussi les 15 motards qui étaient injustement parce qu’ils réclamaient l’annulation de cette taxe dite conventionnelle. Nous sommes dans un État de droit, il faut que les textes doivent être respectés et si nous avons un gouverneur qui ne pense pas au social et au bien être de la population, je crois que sa place ne pas à la tête de la province ››, a dit Copernic Kabeya joint au téléphone depuis Mbuji-Mayi.

Pour votre gouverne, les taxis-moto sont généralement utilisés à Mbuji-Mayi pour le transport en commun.

Surveillance.cd

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents