back to top

Kinshasa : phénomène « Mbata », les kinois expriment leur ras-le-bol et appellent la PCR au professionnalisme

Il est constaté depuis plusieurs mois, la chasse aux sourcières à l’égard des conducteurs de taxi-moto, communément appelés « motards » exerçant dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Ce phénomène consiste à traquer les motocycles, franchissant la ligne rouge qui est le centre ville de la capitale à Gombe.

Exaspérés par cette situation, plusieurs congolais sont montés au créneau pour dénoncer ce phénomène dit « Mbata ».

« Nous ne comprenons plus le travail de la police de circulation routière qui aujourd’hui, se livre à la pratique appelée « Mbata » ici en ville, en pourchassant chaque jour les motards, sur des motos privées. Ces derniers troublent la quiétude sur des avenues alors que la police a pour rôle de sécuriser la population et ses biens, contrairement à ces derniers qui s’évertuent dans la tracasserie avec plus de trois services sur terrain. C’est pitoyable ! », déclare Martin Mutomba, un résident de la commune de la Gombe.

Une vue des conducteurs des taxi-moto sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa.

Même point de vue commenté par un autre usager de la route qui déplore le comportement de ces hommes censés réguler la circulation.

« La PCR n’a plus de limite, compte tenu de la décision interdisant la circulation des motos sur le boulevard du 30 juin, alors que ces policiers routiers s’imprègnent dans les avenues sans tenir compte de risques auxquels ils exposent la population. Le comble est que ces derniers ne laissent jamais les interpelés prendre les images pour identification », relate Augustin Kayembe.

Et de signaler :

« Nous ignorons décidément de quelle unité il s’agit, ils vont au delà même du service qu’ils devraient rendre. On se demande si la police de circulation routière aide vraiment l’État congolais ou anéanti le travail de celui-ci ? Car les motos prisent d’assaut ne se rendent pas, sans avoir payé une somme consistante au cas contraire la moto est confisquée. Où allons-nous? », s’interroge Serge Kabongo un des motards interviewé par la rédaction de Surveillance.cd.

Il sied de rappeler, qu’il y’a bien longtemps le bourgmestre de la commune de la Gombe à Kinshasa avait signé un communiqué officiel, dans lequel il interdisait la circulation à de fins commerciales des motos.

Gemima BOLUMBU

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents