back to top

RDC : l’Association des cadres scientifiques de l’UPN a déclenché une grève sèche

L’association des Cadres Scientifiques de l’Université Pédagogique Nationale (ACS-UPN), a décrété une grève sèche pour l’année académique 2022-2023. Cette décision émane d’une Assemblée générale extraordinaire tenue le mardi 21 février, au sein de cette alma mater sur l’évaluation de l’accord de Bibwa signé avec le gouvernement.

En effet, les chefs des travaux et assistants de l’UPN reprochent au gouvernement congolais le non respect de ses engagements et ont décidé tous à l’unanimité d’aller en grève sèche et illimitée jusqu’à ce qu’ils vont obtenir gain de cause à leurs revendications.

Pourtant, l’accord de Bibwa signé avec le gouvernement prévoyait notamment la livraison des véhicules à tous les professeurs, l’augmentation des salaires des scientifiques, la mécanisation des nouvelles unités de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et la correction des grades pour les sous payés.

Par ailleurs, l’année académique 2021-2022 n’est pas concernée par cette grève. Ce qui suppose que ces derniers pourraient continuer à travailler de manière à épurer ladite année à condition, qu’il leur soit payer leur prime interne (Cogit) et ce, dans un bref délai.

Le président de l’ACS-UPN et chef de travaux Joseph Lukadi a indiqué que l’accord de Bibwa signé en Avril 2022 entre le gouvernement et le banc syndical demeure en souffrance contrairement aux closes et échéances convenues avec les professeurs des universités et instituts supérieurs de la RDC. Ce, avant de demander au gouvernement d’honorer ses engagements pour sauver cette année académique

« Nous avons réuni les membres en assemblée générale souveraine extraordinaire pour entre autres, évaluer l’avancement de l’exécution des promesses du gouvernement en ce qui concerne le protocole d’accord signé entre le gouvernement et les personnels scientifiques à Bibwa. Après évaluation, il est ressorti que le gouvernement encore une fois a brillé par le non respect de ses engagements », a-t-il fait savoir.

Et d’ajouter :

« les membres réunis en assemblée générale extraordinaire ont décidé à l’unanimité de reprendre leur mouvement de grève pour l’année académique 2022-2023. Si le gouvernement tient à sauver cette année; il n’a qu’à tenir parole c’est-à-dire appliquer la grille baremique signée à Bibwa, corriger les grades et mécaniser les nouvelles unités ».

Interrogé à ce sujet, un étudiant de cette alma mater a exprimé son ras-le-bol sur ces grèves à répétition qui risquent de perturber l’année académique.

« Nous sommes déjà en retard avec les cours en lieu et place d’accélérer là nous sommes en train de payer le pot casser comme qui dirait lorsque deux éléphants se battent ce sont les herbes qui en pâtissent. Nous voulons étudier, nous venons de loin, payons nos transport parce que le fameux trans académique nous ne savons même pas à quand il sera mis à notre disposition. Et nous arrivons à l’Université il ya tantôt les professeurs qui grèvent, de l’autre côté les Chefs des travaux et Assistants finalement où va-t-on ? », s’est plein Jonathan Mbelu.

Signalons qu’à travers un communiqué rendu public, le Réseau des étudiants du Congo (REC) projette de descendre dans les rues de Kinshasa pour exiger la reprise des cours au cas où la solution entre le gouvernement et les professeurs n’est pas trouvée.

Pour rappel, cette décision de l’association des Cadres Scientifiques de l’Université Pédagogique Nationale intervient après la grève sèche et illimitée décrétée par le Réseau des Associations des Professeurs des Universités et Instituts supérieurs du Congo (RAPUCO), amorcée depuis le 16 février dernier.

Tony Ance

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents