back to top

Forum économique RD-C-France-UE de Kinshasa : Félix Tshisekedi appelle à des échanges transparents et équitables

La RDC veut des partenariats gagnants-gagnants dans tous les secteurs. C’est le souhait présenté par le chef de l’Etat congolais lors du forum économique de Kinshasa. Ce forum a mis autour d’une même table la centaine d’hommes d’affaires français et européens qui accompagnaient Emmanuel Macron et les hommes d’affaires congolais. Trois grands thèmes ont été débattus durant les travaux notamment les infrastructures et développement durable, le numérique ainsi que les mines.

Le Président congolais Félix TSHISEKEDI a saisi cette occasion pour présenter aux chefs d’entreprises présents, les possibilités d’investissement en RDC. L’un des secteurs porteurs ce sont les mines avec la transition énergétique dont on parle de plus en plus maintenant. La RDC dispose d’importantes réserves des minerais indispensables pour la fabrication des batteries électriques dont le lithium. Le Chef de l’Etat congolais a fait savoir à ses interlocuteurs que son pays est favorable pour des partenariats rentables pour toutes les parties.

« Première productrice de Cobalt au monde avec un volume représentant près de 70% de la production mondiale, la République Démocratique du Congo abrite plus de 25 millions de tonnes de réserve identifiées dans son sous-sol soit plus de 50% des réserves de la planète. Notre sous-sol est également riche en d’autres minéraux tels que le cuivre, le manganèse, le chrome et le lithium tous nécessaires à la fabrication des batteries électriques. Alors que l’on pensait que le plus grand gisement de lithium au monde se trouvait en Australie, des études récentes semblent démontrer qu’il pourrait se situer à Manono dans le Grand Katanga », a déclaré Félix Tshisekedi.

Le président Tshisekedi reste déterminer à changer l’approches des partenariats. Selon lui, la RDC ne peut plus se contenter d’être éternelle exportatrice des minerais. Une chaine de valeur doit être créée afin de faire bénéficier à la RDC et au continent plus de moyens qu’actuellement.

« Cependant, notre positionnement actuel d’exportateur des minerais brutes nous place au bas de la chaîne mondiale d’un marché qui atteindra 8 mille milliards des dollars américains d’ici 2025 et pour lequel nous ne captons que 3%. Notre ambition est donc claire, il s’agit pour nous de promouvoir la transformation locale des ressources naturelles et de placer la République Démocratique du Congo au cœur du développement d’une chaîne de valeur verte régionale des productions des véhicules électriques. C’est dans ce cadre que nous avons signé un accord bilatéral de partenariat avec la République de Zambie afin de développer un projet précurseur ambitieux de production des batteries », a-t-il dit.

Félix Tshisekedi lors du forum économique de Kinshasa.

A propos des mines le Président français a reconnu qu’elles sont en même temps une opportunité et un malheur par le fait qu’elles attirent les prédateurs de tous bords. Emmanuel Macron a encouragé la transformation locale des minerais pour que les populations locales puissent effectivement en bénéficier. Pour le Chef de l’Etat français ces minerais doivent être bien identifié pour une bonne exploitation et sécurisation. La France est prête à œuvrer dans ce sens tout en reconnaissant que la compétition est farouche avec d’autres puissances.

« On n’est pas dupe. Les mines c’est un sujet de compétition, de concurrence internationale terrible. Et on sait bien qu’il n’y a pas que les européens à fortiori les français qui sont là. Il y a d’autres puissances et qui veulent pour sécuriser leurs propres minerais, leurs propres métaux critiques ou terres rares pour leurs firmes. Simplement nous, on vous propose de le faire d’une manière différente. Et je crois que c’est ça aussi qui fonde le partenariat qu’on souhaite et qui correspond à l’esprit stratégique qu’on a défini avec le Président Tshisekedi. Mais les mines c’est votre chance. Pardon de le dire comme ça, c’est aussi votre malheur. Parce que c’est ce qui fait que tant des puissances régionales, tant des groupes rebelles depuis presque 30 ans maintenant sont dans une situation de prédation de ces ressources en RDC », a fait savoir Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron, président français à Kinshasa.

Pour le représentant de la Banque Européenne d’Investissement ça vaut la peine d’investir en RDC. Le pays regorge d’importantes ressources humaines, minérales, agricoles et bien d’autres.

« La RDC est un grand pays enclavé mais avec un grand potentiel. La superficie est très grande et il y a un immense potentiel au niveau de l’agriculture, au niveau des infrastructures à bâtir, le capital humain c’est très intéressant, très dynamique. Il y a un esprit d’entrepreneuriat. Et bien sûr il y a les possibilités d’aider le développement au niveau d’infrastructures, ville verte, le numérique bien sûr. L’eau, le transport sont parmi les secteurs très importants pour la BI », a-t-il déclaré.

Outre les mines, un autre sujet débattu au Forum Économique de Kinshasa c’est le numérique. A ce propos, certaines choses se font déjà sur terrain notamment le développement de la fibre optique. Certaines firmes africaines développent cette fibre optique avec l’accord des autorités congolaises. Le numérique est nécessaire même pour le développement minier.

Il y a de nombreuses promesses faites lors du Forum Économique de Kinshasa. Quelques partenariats ont également été conclus dans la foulée. Reste que tout cela soit maintenant concrétisé pour l’intérêt de toutes les parties prenantes.

Ben AKILI

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents