back to top

Kinshasa : Maluku, une commune sans maitre et qui laisse à désirer

Située à plus ou moins 80 kilomètres du centre-ville de Kinshasa, avec une forte densité de la population, la commune de Maluku compte 31 quartiers dont Mangenge, Kingakati, Dumi, Ngamanzo, Mbula Bu et 10 groupements de villages. Elle est dirigée par un bourgmestre.

A la découverte de cette commune, ce coup de projecteur fait ce mardi 21 mars par la rédaction de Surveillance.cd révèle que, l’état de la route qui mène vers le célèbre terminus Paulino, au quartier Monaco dans la commune de Maluku, laisse à désirer.

Ce terminus était jadis le point de chute de tous les véhicules qui venaient du centre ville et sa praticabilité facilitait également la descente des automobiles jusqu’aux différents ports afin d’embarquer les marchandises des voyageurs et des commerçants qui viennent se ravitailler.

A l’heure actuelle, cette route est devenue totalement impraticable à tel enseigne que même les piétons ne savent plus comment faire pour y traverser et tous les petits véhicules qui s’hasardent de passer par là s’enlisent et passent des heures. Une situation qui inquiète les les résidents de ce quartier qui se sentent abandonnés à leur triste sort.

« Moi j’habite ici depuis des années, cette route n’était pas comme ça, les véhicules de toutes les marques y passaient sans problème pour arriver au terminus et aux ports, mais malheureusement il y a une année cette route s’est dégradée à tel point que moi qui vends de l’eau dans cette boutique d’en face je dois payer une moto pour me transporter les bidons d’eau afin de les traverser; vous voyez dans quelle situation on vit ici et ça on a même pas vu une autorité communale passée par ici. D’ailleurs, je ne connais même pas le nom de notre nouveau Bourgmestre, je vous dis sauf les motos qui passent par ici car le petit véhicule qui s’adonne le luxe d’y rouler, peut passer des heures et ensuite demander l’intervention d’une remorque », a expliqué Salomon l’un des habitants de cette contrée de la capitale.

M. Capo, chauffeur croisé au nouveau parking institué avant d’arriver au terminus Paulino pour éviter de s’enliser, raconte ses peines et le manque à gagner auquel il fait face.

« Nous, usagers de cette route nous souffrons beaucoup car nous arrivons plus au terminus, pas non plus aux ports comme ce fût le cas et ça c’est un manque à gagner pour nous parce que les voyageurs et les commerçants qui viennent du centre ville nous permettent de faire une bonne recette. Seuls les grands véhicules passent et si par malheur le patron te surprend entrain de s’approcher vers ces boues là t’es d’office viré. Nous ne demandons pas grand chose, que les autorités communales jettent ne fût ce que les cailloux et les sables sur cet endroit », a-t-il déclaré.

Chantal commerçante de son état et résidante de la commune de Masina, vendeuse des poissons fumés qui vient aux ports pour se procurer des marchandises manifeste ses inquiétudes et décrit les doubles transports qu’ils sont obligés de payer faute des routes.

« Moi j’achète plusieurs valises, des poissons fumés, et des poissons salés ainsi que d’animaux grillés. Je suis obligée de payer 30.000 Francs Congolais aux porteurs afin de transporter mes marchandises jusqu’au nouveau parking et ensuite payer 50.000FC pour le transport. Voilà la situation atroce et difficile auxquelles je fais face à chaque fois que je viens ici, qu’avons-nous fait pour mériter ça? », s’est-elle elle interrogée.

Cette commune urbano-rurale et lacustre ressemblant à un gros village fait face également à un problème d’hygiène car on peut circuler à longueur de journée, on y trouvera pas un cantonnier et pas non plus un agent de la police routière. Pourtant, la commune de Maluku a bel et bien un dirigeant.

César OLOMBO

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents