back to top

Kinshasa : la vente d’eau en sachet à Maluku, un gagne-pain pour les enfants en détresse

Il n’y a que des courageux qui tiennent les coups et s’en sortent dans ce pays où la vie de tous les jours ressemble de plus en plus à une lutte acharnée et ne tolère en aucun cas la distraction. Une fois que vous l’êtes, vous êtes perdu. L’avenir des jeunes semble être incertain car tous les indicateurs sont au rouge, dans cet Etat de la République démocratique du Congo, plus précisément à Kinshasa où les lâches n’ont pas leur place car tout est payant.

Dans le souci de vous raconter les quotidiens de congolais, et d’aller là où personne n’ose mettre les pieds, la rédaction de Surveillance.cd a été au quartier Monaco dans la commune de Maluku à la rencontre des enfants qui ont vu leur vie basculée du jour au lendemain de la richesse à une extrême pauvreté après la disparition inopinée de leur géniteur, mais ils ne se sont laissés abattre par les événements et se sont décidés de se débrouiller pour survivre.

Salomon Yetshia, âgé de 26 a une petite maison et deux petits congélateurs où il vend un sachet d’eau à 50 Francs congolais. Il a vu un jour deux enfants débarquer chez lui pour acheter des sachets d’eau et partir le revendre. Avec son petit commerce, Salomon Yetshia gagne environ 20.000fc par jour.

« Je me suis réveillé un jour j’ai vu 2 enfants avec 1000 Fc en mains je les ai vendu des sachets d’eaux, ils sont partis et commençaient à revenir tous les jours, vu qu’ils étaient visiblement calme je leur donne désormais par exemple des sachets de 2000 Fc pour vendre et ensuite on partage par deux et donc 1000FC à chacun après la vente », a-t-il dit

Timothé Masaka avec son seau d’eau sur la tête entrain de vendre.

De son côté Timothé Masaka, 13 ans, issue d’une famille pauvre a vu sa vie être chamboulée et tournée au vinaigre après la mort de son père en 2019 qui fût un pasteur dont sa famille s’est emparée de tous les biens. Lui et sa petite sœur Albertine ont pu étudié seulement 2 ans après la disparition de leur géniteur car leur mère vendait encore du maïs nonobstant c’était un feu de paille, ils ont finalement arrêté les études car n’ayant plus de moyens, ces deux enfants vendent désormais des sachets d’eau tous les jours en plein canicule chacun d’eux avec un seau à la tête, un sachet à 50 FC.

« Nous quittons chez nous tous les matins ventre creux pour vendre de l’eau et si on le fait bien le soir on a parfois 8000 Francs congolais en mains , mais hier l’un d’entre nous était malade et on a vendu seulement 1500FC on s’est acheté juste de quoi mangé sinon on n’a une carte de 2000 Fc d’épargne mais si la vente n’est pas bonne on rentre à la maison sans épargne alors on achète seulement la nourriture pour la maison car maman n’a plus de possibilité ne serait ce que de se débrouiller comme ce fût le cas », ont témoigné ces deux enfants

Et de poursuivre :

« Quand notre père était en vie on ne manquait de rien car il faisait tout pour nous, mais après sa mort tout a changé. On avait une télé, un congélateur et tous les biens de valeurs, sa famille a tout pris. »

Albertine entrain de vendre de l’eau en sachet.

Malgré ce coup dur pour ses deux enfants devenus parents avant l’âge, ils n’ont pas baissé les bras et continuent de poursuivre leur lutte avec plein d’espoir et avec sourire. Timothé qui a arrêté ses études en 6ème année primaire dit qu’il aurait bien voulu finir ses études et devenir ingénieur et Albertine bien qu’elle a arrêté ses études en 5ème, elle rêve devenir une couturière.

César OLOMBO

Sur le même sujet

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Entrepreneuriat des jeunes en RDC : Diambilay Business Center, une Académie d’accompagnement dans la création des entreprises

Dans le but d’accompagner les jeunes entrepreneurs congolais dans la création des entreprises, l’Académie Diambilay Business Center a organisé le 15 juin 2024 à...

Kongo-Central : Gisèle Mbwansiem assiste à l’accostage du Navire M/V Atlantic Spirit II à Boma

Arrivé à Boma le samedi 15 juin 2024, troisième étape de sa visite officielle dans la province du Kongo Central, le Directeur Général de...

DRC Mining Week à Lubumbashi : le PCA Lambert Mende Omalanga, porte-étandard de LMC devant les partenaires

Le PCA de LMC SA, l’honorable Lambert MENDE Omalanga, est depuis jeudi 13 Juin en mission de service dans la Direction Régionale Sud au...

Articles récents