back to top

RDC : agression de Christian Bosembe, le CSAC saisi les autorités françaises et demande le refoulement des agresseurs

Après de moult réactions au pays par les différents acteurs confondus, les voix continuent de s’élever pour condamner l’agression odieuse dont a été victime, le président du CSAC, Christian Bosembe, dans la nuit de samedi à ce dimanche 02 Avril à Paris.

Dans un communiqué rendu public, ce dimanche 2 Avril, le bureau élargi du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la communication ( CSAC) réuni en urgence, condamne la barbarie dont a été victime son président de la part de ceux qui se disent combattants ou bataillons front populaire, et appelle les autorités françaises de sécuriser les Hauts responsables de la République en mission officielle sur son sol, et demande par conséquent, le refoulement des agresseurs de Christian Bosembe, qui d’ailleurs sont sans papiers ou en situation irrégulière sur le sol français.

« Le Conseil Supérieur de l’Audivisuel et de la Communication qui a déjà déposé plainte contre ce réseau violent, demande aux autorités françaises d’assurer plus de protection aux hauts responsables de la République qui séjournent en mission officielle dans ce territoire hospitalier, de rechercher activement, d’arrêter, de juger, et de sanctionner sévèrement, jusqu’au refoulement de ces professionnels du chaos qui ne sont pas à leur premier forfait. », peut-on lire dans ce communiqué du CSAC.

Et de poursuivre :

« C’est au prix de réparation holistique de l’opprobre subie que le CSAC évaluera la bonne foi des autorités française. »

L’Association des médias d’information en ligne de la République démocratique du Congo ( MILRDC), n’a pas aussi digéré l’agression, de celui qui a été chevalier du micro et de la plume, Christian Bosembe, d’autant plus qu’il a exercé en tant que journaliste pendant plusieurs années.

« MILRDC encourage les autorités congolaises, en collaboration avec la justice française, à se saisir de ce cas afin que les auteurs de cette agression cruelle soient identifiés et subissent de manière exemplaire la rigueur de la loi », a fait savoir ce communiqué du MILRDC signé par son président Israël Mutala.

Et de préciser :

« MILRDC lance un appel pressant aux activistes et leaders politiques proches de ces agresseurs à se désolidariser et à condamner publiquement cet acte. »

Christian Bosembe, président du CSAC.

Signalons que le président de cette institution d’appui à la démocratie, Christian Bosembe Lokando, séjourne à Paris en France, depuis le mardi 28 mars dernier, en mission de service dans le cadre de renforcement de coopération avec l’organe de régulation française.

César OLOMBO

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents