back to top

RDC : drame de Kalehe, le gouvernement donne un nouveau bilan


Plus de 400 morts et de milliers de disparus, c’est le nouveau bilan provisoire du drame de Kalehe, selon le gouvernement congolais. Le Ministre de la Communication et des Médias l’a annoncé ce lundi lors du briefing hebdomadaire avec la presse. Patrick Muyaya rassure que les recherches se poursuivent et que les corps retrouvés seront enterrés ce mardi. Il a également rassuré sur l’intervention humanitaire du gouvernement en faveur des survivants. Patrick Muayaya a au cours de ce briefing répondu à la question le déploiement prochain des troupes de la SADC dans l’ est du pays.

401 morts et plusieurs disparus, c’est le bilan des pluies diluviennes qui se sont abattues sur le territoire de Kalehe dans l’est de la RDC la nuit du jeudi au vendredi dernier. La confirmation est du porte-parole du gouvernement faite ce lundi 08 Mai lors du briefing avec la presse. Patrick Muyaya a affirmé que suite à cette catastrophe naturelle, le gouvernement a dépêché une équipe d’urgence sur place au Sud Kivu.

Déplorant ce drame humanitaire sans dans cette partie du pays, Patrick Muyaya a souligné l’importance de l’unité nationale en ce temps de détresse, de compassion et de solidarité en faveur des victimes. Pour l’heure, a-t-il dit, les autorités s’occupent en ce moment de l’enterrement des morts, de la recherche des autres corps ensevelis et de l’assistance aux rescapés.

 » On a évalué les besoins en assistance qu’il faut apporter en terme des vivres et des non vivres, en terme des médicaments etc. Le gouvernement qui est représenté sur place fera le point général de la situation parce qu’il est aussi prévu une assistance financière pour les familles qui sont éprouvées, mais aussi prendre les mesures notamment pour reloger les compatriotes qui ont été touchés par ce drame « , a déclaré Patrick Muyaya.

Plusieurs autres questions ont été passées au crible au cours de ce briefing notamment celle liée au déploiement en RDC de la force de la SADC dans les tous prochains jours. Le porte-parole du gouvernement congolais a précisé que cette force est différente de la FIB de la MONUSCO et qu’elle aura comme mission principale, celle d’œuvrer au retour de la paix dans l’est de la RDC aux côtés des FARDC.

 » La situation en République démocratique du Congo est bien connue. La présence de la force régionale avec la situation que nous connaissons est aussi connue. Et donc si les pays membres de la SADC ont décidé d’envoyer une force. Il faut bien lire le communiqué parce que le communiqué dit qu’il faut ramener la paix à l’Est de la République démocratique du Congo et combattre les groupes armés. Donc l’idée c’est de travailler activement pour le retour de la paix en RDC sur base de la réalité actuelle et sur base, je m’abstiendrai de dire certains mots du fait qu’on a pas eu beaucoup de progrès avec la force régionale parce qu’au delà de ça il est prévu qu’il ait de mécanisme sur lequel le gouvernement va travailler pour s’assurer qu’il y a pas de télescopage et que l’objectif final recherché à savoir le retour de la paix dans cette partie du pays soit atteint « , a-t-il ajouté.

La RDC étant actuellement confrontée à plusieurs maux, le gouvernement congolais s’active pour arriver tant soit peu à répondre aux attentes de la population.

Ben AKILI

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents