back to top

RDC : le CSAC suspend CML 13 TV pour 45 jours et sanctionne son patron


Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication a retiré, lundi 22 mai, le signal de la chaîne CML 13 TV pour une durée préventive de 45 jours. D’après le communiqué de cet organe régulateur des médias en RDC, avant sa reconnexion, cette chaîne doit présenter au préalable les documents administratifs, la grille des programmes et son cahier des charges.

Dans son communiqué rendu public lundi 22 mai, Le CSAC dit avoir suivi avec regret le spectacle désolant diffusé samedi 20 mai par la chaîne de télévision CML 13 TV, émettant à Kinshasa.

‹‹ Au cours d’une édition spéciale de l’émission Libre débat, le journaliste Louis-France Kuzikesa a, contre tous les principes fondamentaux et toutes les règles de la profession, organisé une prestation médiatique dont le contenu a fait véhiculer le discours de la haine ainsi que des propos tendant à inciter à la violence contre une tribu et à des attaques personnelles ››, peut-on lire dans ce communiqué signé par Christian Bosembe et Oscar Kabamba respectivement président et secrétaire général de l’autorité de régulation des médias congolais.

D’après le CSAC, il a été clairement établi dans le chef du présentateur et de ses invités une volonté délibérée de mettre en péril la cohésion nationale. Par conséquent, le présentateur est suspendu de passage dans les médias émettant en RDC pour une durée de 72 jours et son dossier est transféré à l’UNPC pour une étude et des sanctions disciplinaires. “Dépassé de 7 jours, le CSAC reprendra le dossier”, a-t-on prévenu.

Les invités de l’émission sont également suspendus de passage dans les médias émettant en RDC pour une durée de 90 jours. Il s’agit du député national, Daniel Safu (en fuite) et du député provincial, Mike Mukebayi (en détention).

Le bureau du CSAC recommande aux chambres parlementaires concernées d’ouvrir des actions disciplinaires pour décourager cette délinquance dans les médias.

‹‹ Le bureau du CSAC demande aux instances judiciaires, conformément aux dispositions de l’article 74 de la loi organique n°11/001 du 10 janvier 2021 sur le CSAC, de se saisir en flagrance au sujet de deux députés auteurs des infractions précitées […] Le bureau du CSAC qui demande à tous les médias émettant en RDC de ne pas accorder la parole aux deux élus sanctionnés ››, ajoute le CSAC dans son communiqué.

Aux professionnels des médias, le CSAC rappelle que la diffusion des propos de haine et d’incitation à la violence constitue une violation tant de la loi que du code de déontologie des journalistes. Mais surtout, conclut-il, expose leurs auteurs à des sanctions sévères.

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué du CSAC.

Ben Akili

Sur le même sujet

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Articles récents