back to top

Protection des droits de l’enfant en RDC, le ministère du Genre lance les travaux de la mise en place du cadre de coordination à Kinshasa

Le bien être et la protection des droits de l’enfant restent des questions primordiales pour le gouvernement congolais. C’est dans ce cadre que le ministère du Genre a lancé ce mardi 06 juin à Kinshasa, les travaux de la mise en place du Cadre de Coordination Conjointe des Parties Prenantes dans le domaine et Protection des Droits de l’Enfant.

Dans son intervention devant un parterre d’invités, Mireille Masangu ministre du Genre, famille et enfant a démontré que le gouvernement de la RDC s’active pour faire valoir les droits de l’enfant. Chose qui a poussé le président de la République dès son accession au pouvoir, de rendre effective la gratuité de l’enseignement primaire.

‹‹ Le bien être de l’Enfant congolais est au centre de toute la politique du président de la République. GhPour le bien être de celui-ci, il n’a pas hésité de prendre la décision courageuse de la gratuité de l’enseignement de base qui n’est plus un rêve, mais une réalité. Sur toutes les tribunes, sur tous les fronts, il ne manque pas de parler de l’enfant dont la place n’est ni dans l’armée ni dans la rue, ni ailleurs, mais dans la famille. C’est cette volonté de promouvoir et de protéger les droits de l’Enfant qui a fait que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, sous la direction du premier ministre Sama Lukonde, puisse d’une part créer et harmoniser un cadre normatif ››, a dit Mireille Masangu.

Entant que principal partenaire du gouvernement congolais dans la mise en œuvre de la politique promotionnelle de l’enfant, le Représentant de l’UNICEF a rappelé à l’audience l’engagement des partenaires pris lors de la cérémonie de l’installation des membres du Conseil National de l’enfant en RDC et souhaite la mise en œuvre de la politique nationale de la promotion et protection des droits de l’enfant.

‹‹ Au mois de mars dernier, lors de la cérémonie de l’installation des membres du CNE en RDC, les différentes parties prenantes ont pris l’engagement de l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale de promotion et protection des droits de l’enfant. A ce titre, il est important que le Conseil National de l’Enfant assure une grande mobilisation auprès des principaux acteurs pour la protection de l’Enfant sur l’ensemble du territoire de la RD Congo, afin d’adresser efficacement le rôle de protection de l’Enfant sur l’ensemble du pays ››, a-t-il déclaré.

Du côté du Conseil National de l’Enfant, le Coordonnateur ai de cette institution a orienté son allocution sur trois points essentiels. Il s’agit notamment de la mission, du fondement du cadre de Coordination du CNE et des perspectives d’avenir pour l’enfant congolais. Selon ce dernier, le CNE est un service public de protection sociale des enfants, placé sous tutelle du ministère du Genre, Famille et Enfant dont il a l’autonomisation administrative et financière.

Prenant la parole au nom des enfants congolais, la Représentante des enfants a sollicité l’implication de Mireille Masangu, pour la mise en œuvre non seulement du parlement pour enfants, mais aussi de tous les engagements en vue de la défense des droits de l’enfant en RDC.

Clarisse Mbiya

Sur le même sujet

RDC : clôture du séminaire gouvernemental : le Président Félix Tshisekedi appelle les membres du gouvernement d’être pragmatiques et l’obtenir des résultats

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a prononcé le discours du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à l'occasion de la clôture des...

RDC : séminaire du gouvernement, la Première Ministre rappelle à son équipe son rôle de travailler pour répondre aux aspirations du peuple

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka, a exposé, lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions du Gouvernement à l’occasion du début effectif...

Justice : avec le retour à Kinshasa de Nicolas Kazadi, les Congolais attendent avec fermeté le procès lampadaires et forages

Parmi les autorités congolaises citées dans le détournement et de surfacturation liés aux projets de lampadaires et forages, Nicolas Kazadi, l’ex- ministre des Finances,...

RDC : Constant Mutamba annonce l’ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa, ce mercredi 24 juillet

Le Ministre d'État, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Me. Constant Mutamba, annonce l’ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa à partir...

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

Articles récents