back to top

Promotion des femmes de média : 18 femmes journalistes outillées sur le leadership

L’Organisation non Gouvernementale, journalisme pour les droits humains (JDH) a organisé une formation à l’intention des femmes journalistes sur comment mettre à profit les potentialités en leadership féminin pour une bonne gestion des salles des nouvelles des médias.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Canada – monde : la voix des femmes et filles en RDC.

Au total, 18 participantes ont pris part à cet atelier en vue de bien comprendre le rôle des femmes journalistes dans la défense et la promotion des droits des femmes et jeunes filles et plus particulièrement, du leadership féminin dans les médias.

Pour la formatrice, Anna Mayimona, c’était une bonne idée de réunir encore les femmes pour aborder cette question de leadership dans les médias. Ça restera pendant un long moment une question d’actualité parceque, les femmes vivent des réalités qui nécessitent d’être évoquées pour voir comment améliorer davantage la situation.

« Il faut toujours renforcer les capacités, la formation doit être permanente pour acquérir davantage des nouveaux outils afin de faire face à une situation donnée. Les femmes dans les médias connaissent des situations qui nécessitent une intervention parfois musclée mais ça peut prendre du temps. Il faut les renforcer pour qu’elles soient en mesure de s’engager encore plus dans cette lutte pour le leadership et aussi d’accompagner les plus jeunes qui viennent dans le métier et qui ont besoin d’être soutenues pour pouvoir persévérer et faire carrière dans les médias », a-t-elledéclaré.

Et de poursuivre :

« Chacun intervient à son niveau. Les femmes, elles-mêmes qui doivent jouer un rôle. Les gestionnaires des médias ont aussi un rôle à jouer. La femme journaliste peut avoir des ambitions , le courage la formation pour agir mais s’il y a des pesanteurs, qu’on appelle plafond de verre, qu’il faut briser, la femme elle-même ne peut pas il faut que les responsables des médias s’impliquent aussi. »

Une occasion pour Marie-Jeanne Mupela participante à ces assises d’exprimer sa satisfaction de prendre part active à cet atelier et félicite les organisations pour sa réussite.

« Je suis très satisfaite par rapport au choix de la thématique abordée, auparavant j’attendais parler de leadership féminin mais pas vraiment en détail c’est aujourd’hui que j’ai su la vraie signification du leadership féminin dans le médias et les engagements qui en découlent », a-t-elle dit.

Il est important de signaler que cette activité rentre dans le cadre de la mise en œuvre de l’objectif de JDH qui consiste à impliquer les parties prenantes au projet pour la promotion, la défense et la promotion des droits des femmes et filles.

Un objectif qui fait référence à sa mission à travers laquelle, JDH international vise à engager les membres de la communauté au respect des droits humains et plus particulièrement ceux des femmes et des filles pour lutter contre l’impunité de toutes les violations.

Nahomie KAPINGA

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents