back to top

Lualaba : lancement de la campagne de vaccination contre la poliomyélite

Coup d’envoi ce mercredi 09 août de la campagne de vaccination contre la poliomyélite dans la province du Lualaba. Plus de 640 000 enfants de 0 à 5 ans doivent être vaccinés. C’est la Vice-Gouverneure et Gouverneure ad intérim du Lualaba qui a lancé cette campagne.

Lancée à la Cité Manika, cette campagne de vaccination contre la poliomyélite intervient depuis le dernier cas enregistré en RDC en novembre 2015. Deux ans après, soit en 2017, plusieurs autres cas ont été enregistrés. Ce qui justifie cette nouvelle campagne. Le virus s’est même muté en virus circulaire affirme l’OMS.

« En plus de la circulation de polio dérivée de type 2 et celle de 1, la province de Lualaba a enregistré depuis le début 17 cas de polio virus circulaires dérivés des souches vaccinales des types 1 et 2 », a dit le Docteur Moise Sawadogo Représentant OMS/Lualaba.

Avec le soutien des partenaires financiers et techniques, les vaccinateurs vont sillonner les 14 zones de santé que comprend la province. Ils vont administrer aux enfants les gouttes orales pour les protéger contre la poliomyélite.

La gouverneure par intérim du Lualaba a exhorté les leaders d’opinion à s’approprier cette campagne afin de bouter hors du Lualaba ce virus.

« Aux vues de la gravité de cette maladie, la vaccination reste le moyen efficace pour protéger et renforcer l’immunité de nos enfants. Chacun dans son ressort, de veiller à ce que tous les enfants du Lualaba concernés soient vaccinés contre la poliomyélite afin d’épargner notre province à ce fléau », a déclaré Fifi Masuka Gouverneur intérimaire du Lualaba.

Atteinte d’infirmité due à la polio, une animatrice d’une radio locale, interpelle les parents afin que ces derniers fassent vacciner leurs enfants pour ne pas connaître son cas.

« Avec la poliomyélite, c’est une mauvaise maladie. Je vais demander aux parents d’amener les enfants à la vaccination puisqu’être handicapée n’est pas une chose facile. Tu ne peux pas être indépendant. Il te faut à côté, une personne qui peut t’accompagner », a laissé entendre Marie-Louise Katshaka, Animatrice d’une Radio locale.

La campagne est prévue du 10 au 12 août et vise essentiellement 631 967 enfants de 0 à 59 mois, dans la province du Lualaba.

Clarisse MBIYA

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents