back to top

RDC : processus électoral, la CENI a publié les listes provisoires des candidats députés nationaux

La Commission Électorale Nationale Indépendante a procédé ce vendredi 11 août à la publication de la liste provisoire des candidatures déclarées recevables et irrecevables à l’élection des députés nationaux du 20 Décembre prochain. La centrale électorale a aussi à l’occasion, publié les partis et regroupements politiques tant de l’opposition que de la majorité actuelle au pouvoir, qui ont atteint le seuil de recevabilité.

Sur un total de 28.791 candidatures reçues, 4.496 ont été déclarées non conformes. 24.295 sont conformes dont 23.653 recevables et 642 irrecevables. Pour les candidatures recevables, il y a 19.698 hommes, et 3.955 femmes. De ces candidatures, 155 candidats indépendants dont les candidatures ont été jugées recevables.

Pour Dénis Kadima, président de cette institution d’appui à la démocratie, seul les candidatures de 66 partis et regroupements politiques sont jugés recevables, et les candidatures de 51 partis et regroupements politiques ont été irrecevables.

« Comme vous le savez, la loi numéro 23/025 portant la répartition des sièges promulguée le 15 juin 2023 a arrêté à 444 le nombre des sièges à la députation nationale, mettant en réserve 16 sièges pour les trois territoires de Masisi, Rutshuru, Kwamouth en proie à l’insécurité. Voici, donc la liste des partis et regroupements politiques ayant atteint le seuil et vous trouverez cette liste-là, à l’annexe une, liste des partis politiques et regroupements politiques ayant atteint le Seuil à la députation nationale selon l’article 22 alinéa 2 de la loi électorale. Il y a un AFDC -A, Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés avec 479 sièges qui représente 99% donc, ils ont atteint le seuil, suivie au numéro 2 par le MLC, Mouvement de Libération du Congo 473 soit 98%, 3 UDPS Tshisekedi. L’union pour la Démocratie et le progrès social avec 459 comme nombre de candidats », a déclaré Denis Kadima.

La CENI et les acteurs politiques congolais souhaitent que le processus électoral en cours soit inclusif. Malgré les conditions posées avant de postuler, les candidatures des plusieurs partis politiques de l’opposition ont été déclarées conformes parce qu’ils ont rempli les conditions d’éligibilité. Parmi les partis politiques d’opposition dont les listes sont déclarées recevables, il y a Ensemble pour la République de Moïse Katumbi.

« Ensemble pour la République 449, soit 93%. Numéro 11 AB, agissons et bâtissons 446 soit 93%, Numéro 12 AAAP, Alliance des Acteurs Attachés du peuple 443 soit 92% », a-t-il démontré.

Aussi, plusieurs partis politiques tant de la majorité que de l’opposition n’ont pas atteint le seuil requis, et par conséquent, leurs listes ont été déclarées irrecevables. C’est Patricia Nseya, rapporteure de la CENI qui a publié cette liste de partis et regroupements politiques recalés pour n’avoir pas rempli les conditions d’éligibilité.

« La liste des partis et regroupements politiques n’ayant pas atteint le seuil à la députation nationale. 1) ARCNL/Alliance des Réformateurs pour un Congo des Nouveau Leadership 271 soit 56%. 2) ACRCN Alliance des Congolais pour la Refondation de la Nation. CDPS, Congrès des Démocrates pour le Progrès Social 165 soit 35%. UDPS, Union pour la Démocratie et le Progrès Social/Tshibala 59 soit 13 % », a dit Patricia NSEYA, rapporteur de la CENI.

Cette publication témoigne de la détermination de la CENI de relever le défi des élections. Présents à cette publication des listes électorales, certains acteurs politiques ont exprimé leur satisfaction. Pour l’heure, le processus électoral poursuit son cours normal. Du 29 au 31 août 2023, la Ceni sera notifiée par des arrêts de la Cour constitutionnelle pour les candidatures qui seront définitivement validées.

Nahomie KAPINGA

Sur le même sujet

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

RDC : Gisèle Mbwanseim DGA de LMC SA, a pris part à la sortie officielle de l’Association des femmes experts comptables

Hilton Hôtel de Kinshasa a abrité mardi 09 juillet 2024 le lancement officiel de l’Association des Femmes Experts Comptables, AFEC en sigle. Cette cérémonie solennelle...

RDC : les Conseillers communaux dans la rue pour réclamer l’organisation des élections des Bourgmestres

6 mois après leur élection, les conseillers communaux peinent toujours pour ce qui est de leur fonctionnement. D'après leurs dires, à travers toute la...

Articles récents