back to top

Gabon : après l’annonce de la victoire d’Ali Bongo, des militaires proclament l’annulation des élections

A la tête du pays depuis quatorze ans, le chef de l’Etat venait d’être réélu avec 64,27 % des suffrages exprimés. Des militaires ont pris la parole sur la chaîne publique Gabon 24, annonçant aussi la dissolution des institutions.

La confusion règne au Gabon où, à peine le résultat de l’élection présidentielle de samedi 26 août connue, des militaires sont intervenus sur la chaîne de télévision publique Gabon 24 pour annoncer l’annulation des élections et la dissolution des institutions. « Nous mettons fin au régime en place », ont affirmé un groupe d’une douzaine de militaires gabonais mercredi 30 août à l’aube, précisant que « les frontières sont fermées ».

Au pouvoir depuis quatorze ans, le président Ali Bongo Ondimba venait tout juste d’être déclaré réélu, mercredi matin, pour un troisième mandat, avec 64,27 % des suffrages exprimés.

Selon l’autorité nationale en charge des élections, M. Bongo avait battu, dans un scrutin à un seul tour, son principal rival, Albert Ondo Ossa, qui n’a recueilli que 30,77 % des voix, ainsi que 12 autres candidats qui n’ont récolté que des miettes. Le président du Centre gabonais des élections (CGE), Michel Stéphane Bonda, avait annoncé les résultats à l’antenne de la télévision d’Etat Gabon 1ère. Le taux de participation a été de 56,65 %.

« Une gouvernance irresponsable »

Après avoir constaté « une gouvernance irresponsable, imprévisible, qui se traduit par une dégradation continue de la cohésion sociale risquant de conduire le pays au chaos (…), nous avons décidé de défendre la paix en mettant fin au régime en place », a déclaré un de ces militaires, disant s’exprimer au nom d’un « Comité de transition et de restauration des institutions ».

Selon des journalistes de l’Agence France-Presse présents sur place, des tirs d’armes automatiques ont été entendus pendant cette déclaration dans la capitale gabonaise, Libreville.

Ben AKILI

Sur le même sujet

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

RDC : Gisèle Mbwanseim DGA de LMC SA, a pris part à la sortie officielle de l’Association des femmes experts comptables

Hilton Hôtel de Kinshasa a abrité mardi 09 juillet 2024 le lancement officiel de l’Association des Femmes Experts Comptables, AFEC en sigle. Cette cérémonie solennelle...

RDC : les Conseillers communaux dans la rue pour réclamer l’organisation des élections des Bourgmestres

6 mois après leur élection, les conseillers communaux peinent toujours pour ce qui est de leur fonctionnement. D'après leurs dires, à travers toute la...

Articles récents