back to top

RDC : Félix Tshisekedi lance officiellement la gratuité de la maternité et des soins du nouveau-né

Lancement officiel ce mardi 05 septembre 2023, du programme de gratuité de la maternité et des soins du nouveau-né. C’est dans le cadre de la mise en œuvre de la couverture santé universelle. La cérémonie présidée par le Chef de l’État a eu lieu à l’hôpital militaire du camps Tshatshi à Kinshasa. L’occasion était pour Félix Tshisekedi de présenter cette mesure comme le premier volet de la mise en œuvre de la couverture santé universelle en RDC. Une stratégie qui vise la réduction de la mortalité maternelle et infantile en République démocratique du Congo.

Les difficultés financières ne devront plus constituer un obstacle à l’accès aux soins pour les femmes enceintes. La maternité est désormais gratuite en RDC. C’est une autre grande réforme du quinquennat de Félix Tshisekedi, après la gratuité de l’enseignement primaire lancée en 2019. Il s’agit de la gratuité des soins prénataux, de l’accouchement et de la prise en charge gratuite du premier mois du nouveau-né dans la ville de Kinshasa. C’est le premier pas dans la matérialisation de la couverture santé universelle.

« Nous marquons un moment important dans la lutte contre la mortalité maternelle et infantile en République Démocratique du Congo ainsi que dans la réalisation de nos objectifs de développement durable avec le lancement, le déploiement de la couverture santé universelle, à commencer par le programme de gratuité de l’accouchement comme premier package soin. Nous débutons cette initiative dans la ville province de Kinshasa pour garantir la qualité de soin dès le départ. Environ 320 établissements de soins de santé accrédités ont été sélectionnés pour participer à ce programme dans la ville province de Kinshasa. Dans les deux mois avenir, nous prévoyons d’étendre aux provinces les proches de Kinshasa », a dit Polydor Mbungani, coordonnateur du programme de la CSU.

Banderole décrivant la couverture santé universelle.

L’objectif affiché par ce programme est de lutter efficacement contre la mortalité maternelle et infantile, deux fléaux encore présents en RDC. Les données disponibles au ministère de la santé sont évocatrices. La mortalité maternelle et infantile s’élève à plus de 480 décès pour 100 milles naissances, soit 5 décès pour 1000 naissances. Pour Dr Roger Kamba, ministre de la santé publique, plus de 300 hôpitaux de Kinshasa sont choisis pour administrer ces soins gratuits.

« Le premier paquet des soins de la couverture santé universelle concerne la pris en charge des femmes enceintes, des accouchements, des nouveaux nés jusqu’aux 28emes jours de leur existence, marquant ainsi le début effectif de la couverture santé universelle en République Démocratique du Congo. Il a décidé d’éliminer tous les obstacles notamment les obstacles financiers à l’accès aux soins de santé pour les femmes enceintes y compris les consultations prénatales, l’accouchement, ainsi que pour les nouveaux nés de leur premier jour jusqu’au 28ème jours de vie », a-t-il indiqué.

Félix Tshisekedi au lancement officiel de la couverture santé universelle.

Donnant le coup d’envoi de ce programme ambitieux. Félix Tshisekedi a rappelé que la couverture santé universelle demeure l’un des piliers centraux de son programme quinquennal. Il a pour ce faire, invité le gouvernement à améliorer les conditions de vies et de travail des prestataires de santé pour la réussite de ce projet.

« Aujourd’hui, je suis fière de vous annoncer que la République Démocratique du Congo s’engage pleinement dans la réalisation de cette noble cause. La mise en place de la couverture santé universelle est et ,a toujours été une priorité de notre gouvernement et un pilier central de notre programme quinquennal , une véritable cause nationale. C’est ainsi que nous avons d’ailleurs inscrit la couverture santé universelle dans les axes 49 et 50 de notre programme dès l’investiture du gouvernement actuel », a déclaré Félix Tshisekedi.

Des femmes enceintes présentes à cette cérémonie.

Plusieurs femmes enceintes ont participé à cette cérémonie. En majorité des femmes des militaires, qui ont salué cette initiative du Chef de l’État.

« Ça s’est très bien passé. J’ai accouché sans problème. J’ai eu mon bébé sans difficulté. Je remercie énormément le Chef de l’État pour la gratuité de la maternité qu’il nous a offerte à nous les mamans », s’est-elle réjouit.

Cette gratuité il faut le rappeler, concerne entre autres les consultations prénatales, l’échographie, les accouchements simples et compliqués (par césarienne), les soins du nouveau-né, la vaccination, les consultations post-natales, la planification familiale et l’accès aux médicaments.

José Kalumba

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents