back to top

Boma : un grave incendie ravage un hôtel

Un incendie d’origine inconnue a ravagé l’hôtel Mbudi ACCORD, ex Laurent & Fils situé au quartier Kimbangu dans la commune de Kalamu à Boma, dans la nuit de jeudi à ce vendredi 15 septembre causant un énorme dégât matériel. Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée et l’origine de ce feu reste un mystère jusqu’à ce jour.

D’après le gardien trouvé sur le lieu, tout s’est déroulé entre 23 heures et 2 heures de la nuit du jeudi à vendredi. Le feu est parti d’une des chambres de l’hôtel sans que la logette électrique ne soit affectée. Aucune personne touchée, cependant le feu a embrasé presque tout le bâtiment de deux niveaux.

« C’était vers 23h 43′. Il n’y avait pas de clients excepté un papa qui était sorti. On était surpris que le feu est sorti de l’une des chambres avec une flamme telle qu’il était impossible de l’éteindre. Les jeunes du quartier, tellement qu’ils aiment le propriétaire, se sont précipités pour évacuer les véhicules et les motos parkés ici dans la nuit. Toutes chambres ont pris feu il n’y a rien à récupérer », a-t-il dit.

La population entrain d’assister à l’incendie qui a consumé l’hôtel Mbudi ACCORD.

Le propriétaire de cette infrastructure, malgré choqué s’est dit serein de traverser cette réalité du monde des affaires. Il a promis de déposer une plainte contre l’inconnu afin d’éclairer sur les vraies causes de cet incendie.

« On m’a réveillé par mon enfant me disant qu’il y avait un incendie à l’hôtel, on s’est rendu sur place, on a constaté que cet incendie était déjà avancé, on a juste observé, j’ai pris quelques vidéos envoyer chez les amis qui peuvent nous apporter conseil et soulagement. Heureusement qu’il n’y a pas eu mort d’hommes. On va porter plainte contre l’inconnu et il y aura des enquêtes qui vont déterminer la vraie cause, si c’est un incendie criminel ou le courant ou un autre phénomène de la nature. Je suis dans le monde des affaires, les gens parlent toujours et c’est de leur droit. Quand ils parlent des histoires qu’ils ne connaissent pas, laissez-les raisonner ce qu’ils veulent. Sinon ce sont des choses qui arrivent. Je ne suis pas là première personne à connaître un incendie, c’est devenu monnaie courante. Je suis serein, je suis un homme d’affaires, j’ai encore ma tête qui fonctionne et mes deux bras », a déclaré Jacques Phambu, propriétaire de l’hôtel.

La ville de Boma ne disposant pas d’un véhicule anti incendie, les incidents du feu sont difficiles à gérer. Cet énième cas constitue donc un SOS à l’endroit des autorités compétentes ou aux personnes de bonne volonté pour mettre en place un véhicule anti-incendie afin de répondre à ce genre d’incident.

Surveillance.cd

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents