back to top

Carnage de Goma : le gouvernement provincial annonce l’inhumation des victimes ce lundi 18 Septembre

Les victimes du carnage perpétré en date du 30 Août 2023 à Goma dans le Nord-Kivu par certains éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, seront enfin mises en terre ce Lundi 18 Septembre 2023. Ces victimes seront enterrées au Cimetière Makao de la même ville.

C’est ce qu’annonce le Gouvernement provincial du Nord-Kivu dans le communiqué de presse Nº 01/0025/CAB/PP/23 du 17 Septembre 2023 signé par le porte du gouverneur parvenu à Surveillance.cd.

Dans son message, le Lieutenant Colonel NmdDJike Kaiko Guillaume demande à la population de Goma et des milieux environnants «d’observer une attitude de prière afin d’accompagner les corps des illustres disparus dans leurs dernières demeures», peut-on lire dans ce communiqué.

Depuis leur tuerie, les corps des victimes de la répression des manifestations anti onusienne violement réprimées par les FARDC étaient gardés dans la morgue de l’hôpital militaire de Katindo, à Goma. Certains voisins de ce camp se disaient déjà ennuyés par les odeurs suffocantes de ce qui seraient ces corps en décomposition.

Benjamin Sivanzire

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents