back to top

Kasaï-Oriental : pour mettre fin à la tracasserie routière, la gouverneur aï suspend la taxe dit « jeton »

Les chauffeurs de motos ont protesté ce mercredi 20 septembre, contre la multiplicité de jetons dont certains portent des mentions qui laissent ces derniers dans la confusion.

Très en colère, ces derniers sont descendus au Gouvernorat de province où ils ont massivement manifesté leur mécontentement à l’autorité provinciale et se sont plaints du fait que certains d’entre eux soient tracassés par les policiers qui accompagnent les services percepteurs sur terrain. Une situation qui a poussé l’autorité provinciale à décider de suspendre la perception de la taxe dite « jeton » pour trois jours.

D’après le représentant des conducteurs motos qui a pris la parole devant la Gouverneure intérimaire, un des chauffeurs a été victime mercredi de cette tracasserie et s’est vu blessé par les policiers. Il a expliqué que sur différentes artères, les agents perçoivent auprès des taximen motos des jetons dont les intitulés ne sont pas très bien définis au départ.

« Quand nous avions commencé avec l’achat de jeton, nous avions un jeton qu’on payait, dont l’entête n’était pas claire. Ensuite, on a sorti un autre jeton avec la mention DGRKOR et après c’est un autre jeton de stationnement. Ce n’est pas normal. Est-ce que c’est comme ça que les choses doivent se faire? On nous fait payer 13.000 FC, 15.000fc, on ne sait pas où va cet argent. Est-ce dans la caisse de l’État ? », dénonce ce porte-parole des taximen motos.

Par ailleurs, ils affirment qu’ils ne savent pas actuellement à quel service ils ont à faire sur terrain, alors que les frais sont souvent perçus par la Direction générale des recettes du Kasaï-Oriental (DGRKOR). En même temps, ils disent également que d’autres agents qui seraient issus du service urbain de transport et voies de communication sont vus sur diverses routes en percevant les frais de stationnement.

Confuse, la Gouverneure intérimaire a voulu tout tirer au clair. Julie Kalenga s’est décidée de surseoir la perception de toutes ces taxes. Elle a promis de trouver une solution adéquate.

L’autorité provinciale a promis qu’elle pourra tenir une réunion dans les tous prochains jours avec tous les services pour remettre de l’ordre dans ce secteur.

Marie Jeanne Molly MUPELA, à Mbujimayi

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents