back to top

Nyiragongo : l’assassinat d’un jeune au village Buhene à la base d’une tension

Grace MAHA, c’est le jeune d’une vingtaine d’années qui a perdu la vie, la nuit du jeudi 21au vendredi 22 septembre dernier au village Buhene, situé en proximité Nord de la ville de Goma en territoire de Nyiragongo. Selon des locales, une équipe des patrouilles, tracassait la population dans ce village, s’est heurtée contre une résistance de jeunes du Mouvement National du Congo ( MNC). C’est dans cette altercation entre ces jeunes et les éléments de l’ordre que ces derniers auraient tiré sur ce jeune militant, puis sa mort s’en est suivi. Un acte condamné par Mumbere Bwanapua du fait que ce cas d’insécurité s’est déroulé en pleine célébration de la journée mondiale de la paix.

 » … Nous en tant que population de Goma et environs, nous n’avons pas célébré cette journée parce qu’à la fin, c’était un carnage perpétré par nos FARDC qui se disaient faire la patrouille et que ces patrouilles étaient contre les populations civiles. Des tracasseries … Si tu n’as pas de l’argent ou un telephone, tu es jugé ne pas être un congolais. Nous déplorons la mort de plus de cinq personnes et plusieurs autres blessées que nous avons enregistrés. Nous pensons que nos militaires sont éparpillés par ci, par là dans des quartiers, peut être parmi eux certains ne sont pas contrôlés … »,déplore Mumbere Bwanapua.

Cette situation, couplée à d’autres cas de tueries dans la ville de Goma, dont un taximan tué par des hommes armés non identifiés au quartier Virunga en commune de Karisimbi la même nuit, a causé une vive manifestation l’après-midi du même vendredi 22 septembre 2023. Lors de ces manifestations, un agent de la police aurait été tué par justice populaire presque à la limite entre ville de Goma et le territoire de Nyiragongo.

Information confirmée par la société civile dans la commune de Karisimbi. Christian Kalamo son président demande aux autorités securitaires d’assainir le systeme de sécurité pour ne pas fragiliser la collaboration entre la population et la Police Nationale Congolaise.

C’est tard dans la soirée que la situation était redevenue calme, la circulation avait repris sur l’axe Majengo- Buhene et sur l’axe Mutinga-Afia bora.

Meschac TSONGO

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents