back to top

Les assemblées annuelles de la BM et FMI se clôturent en bonté à Marrakech, cap sur Bangkok en  2026 ! 

Ouvertes le 09 septembre 2023 à Marrakech ville touristique du Royaume du Maroc, les Assemblées annuelles du groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international se sont clôturées dimanche 15 Octobre, cela sous la satisfaction des différentes délégations venues à travers le monde. Ces rencontres à portée internationale avaient pour but, de réunir des acteurs d’horizons divers, dirigeants du secteur public et du secteur privé, représentants d’organisations de la société civile, experts issus des milieux universitaires autour des grands dossiers mondiaux : « conjoncture économique mondiale, lutte contre la pauvreté, développement économique » et ainsi de suite. Une mention spéciale pour le continent africain qui a assuré le déroulement de ces travaux, 50 ans après.

Pendant 7 jours, plus de quatorze (14) milles participants représentant 189 pays du monde, ont réfléchi sur divers sujets qui sont à la base des enjeux mondiaux. Cet évènement international a donné également lieu à toute une série de séminaires, séances d’information régionales, conférences de presse et autres sessions consacrées à l’économie mondiale, au développement international et au système financier international. L’occasion était pour tous ces réunis, de trouver des pistes de solutions pour faire face aux enjeux qui frappent toute la planète.

À l’occasion de la cérémonie de clôture, le président du Groupe de la Banque mondiale, Ajay Banga, a salué la qualité de l’organisation par le Maroc de ces assemblées annuelles de la BM et du Fonds monétaire international (FMI) et le travail incroyable accompli par le Royaume à travers Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Ajay Banga, Président du Groupe de la Banque mondiale.

Ces assemblées annuelles de la BM et du FMI étaient une occasion pour les officiels marocains de présenter au reste du monde, les réformes qui ont conduit au développement du pays de Mohammed VI.

« Nous sommes très contents de voir que nous avons des choses à construire ensemble. Nous avons  présenté toutes les avancées qu’a fait le Maroc ces dernières années. Avantage sur la proximité avec l’Europe, avec l’ouverture vers les marchés africains et aussi les accords de libres-échanges qu’il y a la décarbonation de l’industrie et la décarbonation forte dans lequel notre pays est engagé et qui permettra à toute industrie qui s’installe au Maroc d’être décarbonée », a-t-ilfaitsavoir.

La tenue de ces rencontres à haute portée ne pouvait que faire la fierté de l’Afrique toute entière. Car, c’est après 50 ans, que le continent africain a abrité les assemblées annuelles du groupe de la banque mondiale et du FMI. Une satisfaction exprimée par Adama Wall, ministre guinéen chargé des Finances.

« Cette décision d’organiser les assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI au Maroc ne peut que satisfaire tous les africains. La dernière rencontre sur le continent de ce type s’est tenue en 1973 au Kenya. 50 ans après, disons, les assemblées annuelles reviennent sur le continent et au Maroc, je crois qu’on ne peut que se réjouir de ça », s’est-il réjouit. 

Les participants en pleine session lors des Assemblées annuelles de la BM/FMI à Marrakech, au Maroc.

La République démocratique du Congo qui était aussi représentée à ces assises, s’est félicitée par l’entremise de son ministre de Budget du déroulement de ces rencontres internationales. Pour Aimée Boji, ces assemblées annuelles étaient d’une importance capitale surtout d’écouter des autres pays ce qu’ils ont réalisé comme progrès dans différents secteurs.

« Pour nous c’était une belle expérience d’écouter les autres ministres parler de ce qu’ils ont réalisé comme efforts dans leurs pays. Et nous allons donc récolter toutes ces données et continuer avec nos propres efforts au niveau national. Nous sommes un pays post-conflit, nous avons un défi énorme sécuritaire à l’Est de la République. Mais cela ne nous a pas empêché de nous engager sur une panoplie des réformes qui commencent à porter les résultats en terme de croissance économique et qui nous permettent petit à petit d’améliorer la qualité de nos investissements », adéclaréAiméeBoji, Ministre congolaisen chargedeBudget. 

À l’unanimité, les participants à ces assises ont félicité le Maroc pour ses efforts exceptionnels, mais aussi pour la réussite de l’organisation et l’accueil des Assemblées annuelles de la BM et du FMI”, affirmant que “cette réalisation restera gravée dans les mémoires comme un exemple éclatant de détermination. La capitale du Thaïlande, Bangkok, accueillera l’édition 2026 des Assemblées annuelles de la BM et du FMI.

Les Assemblées annuelles BM-FMI il faut le rappeler, rassemblent les gouverneurs de banques centrales, les ministres des finances, les dirigeants du secteur privé, les représentants de la société civile, les médias et les universitaires pour débattre des questions les plus urgentes auxquelles est confrontée l’économie mondiale, notamment les perspectives économiques, la stabilité financière, l’éradication de la pauvreté, la croissance économique inclusive et la création d’emplois, le changement climatique ou encore la transformation numérique. Elles se tiennent généralement deux années de suite aux sièges de la Banque mondiale et du FMI à Washington, puis dans un autre pays membre la troisième année.

Ben AKILI

Sur le même sujet

Kinshasa : « Il faut sauver la vie fes chauffeurs de taxi, victimes des criminels la nuit » (PNC et ACCO)

La Police Nationale Congolaise (PNC) a pris des mesures, lors d'une réunion avec l'Association des Chauffeurs du Congo ( ACCO), samedi 13 juillet 2024. À...

USA : en plein meeting en Pennsylvanie Donald Trump se fait tirer

L’ancien président et candidat à la présidentielle a été légèrement blessé à l’oreille par un tir lors d’un meeting, samedi. Le suspect et un...

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

Articles récents