back to top

John Numbi, nouveau communicateur de l’armée Rwandaise et du M23?

Des interrogations et des hypothèses se multiplient sur le rôle de John Numbi dans la guerre d’agression imposée à la République Démocratique du Congo par le Rwanda via le Mouvement du 23 Mars.

Pas plus tard que ce Mercredi 25 Octobre, John Numbi vient de relayer sur son compte X une vidéo publiée et relayer plusieurs fois par le Président du M23, ses Porte-paroles politique et militaire et autres médias et réseaux sociaux ténus par le régime de Kagame via le M23.

Avec la légende «Voilà la situation à l’Est de la RDC, l’arme est devenue tellement vulnérable et impuissante à cause des accords que Fatshi est allé bêtement négocier au Rwanda», John Numbi partage des images montrant Willy Ngoma porte parole militaire du M23 aux côtés d’un présumé major qui montre des armes, minutions, drones et autres effets militaires supposés avoir «été pris des mains des unités spéciales des FARDC en coalition avec les combattants FDLR, Wazalendos et mercenaires qui commettent des génocides du peuple tutsis au Kivu».

Ce message relayé par l’ancien Inspecteur des FARDC n’est pourtant pas apprécié ni par le cas congolais moins encore par les pro-Kigali et le M23.

En réponse à son X, RM, un internaute réplique «Un général sans armée au Congo.Tout le monde est général parce qu’il y a de différence avec les civils».

Un autre internaute qui s’identifie comme Trésor Esala répond «Numbi tu dois avoir honte, c’est l’armée que toi et Kabila avaient construite. Vous avez tout fait pour que l’armée congolaise soit toujours faible [et] inefficace. Lorsque toi et Kabila vous étiez entrain de brassser des anciens rebelles c’était pour rendre l’armée inefficace», répond t-il en brandissant une photo conjointesde John Numbi et Laurent Nkunda considéré comme le précurseur du M23.

Coïncidence ou complicité ?

En effet, depuis sa réapparition dans une vidéo propagée sur X début Octobre, le fugitif Général et ancien Inspecteur des Forces Armées de la République Démocratique du Congo ne fait plus passer une seule actualité et se montre de plus en plus hostile au régime de Kinshasa.

Le 07 Octobre 2023, John Numbi s’était d’abord allié à Corneille Nangaa affirmant avoir été témoin aux côtés de plusieurs autres hautes personnalités congolaises et africaines «d’un accord politique» qui aurait conduit Félix Antoine Tshisekedi à la magistrature suprême en RDC. Dès lors, ses interventions ne convergent d’avantage que sur processus électoral.

John Numbi n’exclut pas la possibilité de renverser Félix Antoine Tshisekedi, si, selon ses propres mots, rien ne change d’ici le 20 Décembre 2023, date à laquelle se tiendront au Pays les élections générales.

« Aux compagnons d’armes, FARDC, vous avez démontré une discipline exemplaire (…) vous avez jugé bon de laisser Fatshi terminer calmement son mandat. Mais alors, si d’ici le 20 décembre rien ne change, nous serons dans l’obligation d’appliquer l’article 64. », lance-t-il aux FARDC et de poursuivre « Félix Tshisekedi est aujourd’hui comme un inconscient qui joue avec le feu dans une poudrière. Les élections prochaines seront le feu qui va embrasser la poudrière ».

Tshisekedi en tremble-t-il ?

Attentif à ces menaces, Félix Antoine Tshisekedi n’a pas tardé à prendre des dispositions nécessaires pour y faire face. À moins de deux semaines plus tard, il convoque les Chefs des armées congolaises le 18 Octobre. Au cours de son allocution devant ces derniers, il leur rappelle la nécessité de rester fidèles à leur engagement pour faire face à la menace armée extérieure.

« Je compte sur vous pour que vous soyez des femmes et des hommes responsables. Restez toujours fidèles à votre mission. Vous êtes là pour la nation et non pour votre propre intérêt. Le gouvernement mettra tous les moyens pour vous honorer pendant et après votre carrière », déclarait le Chef de l’État Congolais à ses hôtes.

Si d’une part cet exercice est considérée comme normal pour le commandant suprême, certains internautes, les médias sociaux régis par Kigali à travers le M23 et John Numbi lui-même le qualifient «d’une tentative amadouer les cadres de l’armée».

Dans une parade spéciale tenue le jour suivant (le 19 Octobre 2023) au Camp Kokolo à Kinshasa et relayée en direct de la Radio Télévision Nationale Congolaise, le Chef d’État-Major Général des FARDC revenait implicitement sur les dernières sorties de son ancien Chef hiérarchique.

Le désormais Général d’armée Christian Tchiwewe lançait «si vous êtes viril, venez(…)» avant de rappeler que seul Félix Antoine Tshisekedi est le commandant suprême des FARDC.

Cette adresse fût de lors considérée comme une réponse directe au Général fugitif John Numbi et régime de Kigali qui poursuivent successivement des hostilités verbales et militaires contre Kinshasa.

Dans son apparition du 19 Septembre, le magazine Africa Intelligence rapportait une tentive des négociations en cours entre Harare et Kinshasa en vue de l’extradition de John Numbi en RDC. De Joseph Olengangoy chez Joseph Kabila à Félix Tshisekedi lui-même chez le Président Emmerson Mnangagwa pour la cause, plusieurs autorités congolaises se seraient déjà rendues également dans la capitale Zimbabwéenne afin d’obtenir cette extradition.

Proche collaborateur de Joseph Kabila, auteur des accords du 23 Mars qui ont aboutis à la création d’un groupe armé du même nom, John Numbi est cité dans plusieurs violations et crimes contre les droits humains , notamment l’exécution du défenseur des voix sans voix Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana.

Surveillance.cd

Sur le même sujet

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

RDC : Gisèle Mbwanseim DGA de LMC SA, a pris part à la sortie officielle de l’Association des femmes experts comptables

Hilton Hôtel de Kinshasa a abrité mardi 09 juillet 2024 le lancement officiel de l’Association des Femmes Experts Comptables, AFEC en sigle. Cette cérémonie solennelle...

RDC : les Conseillers communaux dans la rue pour réclamer l’organisation des élections des Bourgmestres

6 mois après leur élection, les conseillers communaux peinent toujours pour ce qui est de leur fonctionnement. D'après leurs dires, à travers toute la...

Articles récents