back to top

RDC : violences à Malemba Nkulu, les sénateurs de l’espace Grand Kasaï à la recherche des solutions

À l’approche de la tenue des élections du 20 décembre, les autorités du pays souhaitent que la paix règne sur toute l’étendue du pays. Ce mercredi 29 novembre 2023, une délégation de sénateurs de l’espace Grand Kasaï a échangé avec le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Maître Peter Kazadi Kankonde sur les réponses à apporter aux tensions qui persistent dans la province dans le Grand Katanga, précisément à Malemba Nkulu, dans le Haut-Lomami, à Bukama et à Tenke Fungurume, suite à la montée en puissance de la stigmatisation fondée sur les considérations tribales.

À la tête de cette délégation, le Sénateur Denis Kambayi Tshimbumbu a indiqué que des résolutions ont été prises au cours de cette rencontre avec le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur. Il a annoncé notamment la rencontre dans les prochains jours entre les notables du Grand Katanga et ceux de l’espace Grand Kasaï.

« Nous sommes venus rencontrer Son Excellence, Monsieur le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, en rapport avec la situation qui se passe dans l’espace du Grand Katanga. Ce qui s’est passé autrefois à Malemba Nkulu, à Tenke Fungurume et dernièrement à Bukama. Voilà pourquoi en tant que représentants des notables des fils et filles du Grand Kasaï, nous étions emmenés à rencontrer Son Excellence, Monsieur le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur pour échanger avec lui sur toutes ces questions. Nous sommes allés en profondeur, mais en conclusion, nous pouvons retenir que dans les jours qui viennent, nous allons nous rencontrer avec nos frères de l’espace du Grand Katanga pour échanger sur les voies de sortie de cette crise à répétition », a-t-il laissé entendre.

Et d’ajouter :

« Mais nous ne pouvons que continuer à lancer un message de paix et de la coexistence pacifique, conformément à l’article 151 de notre Constitution, l’article 30 et aussi l’article 16 de la Constitution, qui parlent de la vie humaine qui reste sacrée. Parce que nous sommes tous des Congolais, et pendant cette période de la campagne électorale, et dans peu de temps nous allons passer aux élections de décembre 2023, nous avons besoin de la paix, de la coexistence pacifique intercommunautaire, dont une séance va être organisée ici à Kinshasa entre nous de l’espace du Grand Katanga et ceux de l’espace du Grand Kasaï.»

Le VPM de l’Intérieur en entretien avec les Sénateurs de l’espace Grand Kasaï.

Les sénateurs étaient accompagnés de notables membres de la Synergie de notables et associations du Grand Kasaï.

Cellule de Communication VPM Intérieur

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents