back to top

Guerre en Ukraine : la Maison Blanche se dit « à court d’argent » pour aider le gouvernement Ukrainien

Dans un courrier adressé lundi à Mike Johnson, patron de la Chambre des représentants à majorité républicaine, la directrice du budget de la Maison Blanche, Shalanda Young, affirme que les États-Unis seront « à court de ressources pour livrer plus d’armes et d’équipements à l’Ukraine » si le Congrès ne vote pas le budget américain.

« Nous sommes à court d’argent et bientôt à court de temps. » Selon la Maison Blanche, l’aide militaire américaine à l’Ukraine pourrait être coupée net dans les prochaines semaines, faute d’accord budgétaire avec l’opposition républicaine.

« Si le Congrès n’agit pas, d’ici la fin de l’année, nous serons à court de ressources pour livrer plus d’armes et d’équipements à l’Ukraine et pour fournir du matériel venant des stocks militaires américains », a écrit la directrice du budget de la Maison Blanche, Shalanda Young, dans un courrier adressé à Mike Johnson, patron de la Chambre des représentants, à majorité républicaine. Lequel lui a renvoyé sèchement la balle sur le réseau social X : « L’administration Biden est incapable de répondre aux inquiétudes légitimes (des conservateurs) de mon groupe parlementaire sur l’absence de stratégie claire pour l’Ukraine, sur une issue au conflit, ou sur la manière de superviser l’emploi de l’argent des contribuables américains. »

Le conseiller à la sécurité nationale de Joe Biden, Jake Sullivan, a affirmé ensuite lors d’une conférence de presse que « le Congrès doit décider s’il faut continuer à soutenir le combat pour la liberté en Ukraine (…), ou s’il ignorera les leçons que nous avons apprises de l’Histoire et permettra (au président russe Vladimir) Poutine de l’emporter ».

« C’est maintenant qu’il faut aider l’Ukraine démocratique »

L’avertissement de la directrice du budget de la Maison Blanche intervient au moment où l’Ukraine vient de reconnaître l’échec de sa contre-offensive estivale, et alors que la Russie lance des assauts répétés, en particulier contre la ville d’Avdiïvka, dans l’est du pays.

« Il n’y a pas de financement magique disponible pour faire face à l’urgence. Nous sommes à court d’argent et bientôt à court de temps », assène Shalanda Young dans son courrier.

Le président démocrate Joe Biden avait demandé le 20 octobre au Congrès de voter une enveloppe exceptionnelle de plus de 100 milliards de dollars pour répondre aux urgences du moment, à savoir aider Israël et l’Ukraine, tenir tête à la Chine et répondre aux arrivées de migrants à la frontière sud.

Sur ce montant, plus de 60 milliards de dollars doivent aller à l’Ukraine, dont les États-Unis sont de loin le premier soutien depuis l’invasion par la Russie à la fin du mois de février 2022.

« Ce n’est pas un problème pour l’année prochaine. C’est maintenant qu’il faut aider l’Ukraine démocratique à se battre contre l’agression russe », conclut la directrice du budget.

Assurer le financement jusqu’à la présidentielle de novembre 2024

La Maison Blanche tient à assurer le financement de l’aide à l’Ukraine au moins jusqu’à la présidentielle de novembre 2024, qui pourrait bien opposer de nouveau Joe Biden à l’ancien président Donald Trump.

Les États-Unis se trouvent depuis des mois dans le plus grand flou budgétaire, en raison de turbulences parlementaires à n’en plus finir. Le Congrès de la première puissance mondiale – composé du Sénat à majorité démocrate et de la Chambre des représentants à majorité républicaine – n’a toujours pas voté de budget pour l’année fiscale entamée le 1er octobre dernier.

L’État fédéral fonctionne pour l’instant grâce à une rallonge d’urgence qui expirera à la mi-janvier.

Sur le même sujet

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Entrepreneuriat des jeunes en RDC : Diambilay Business Center, une Académie d’accompagnement dans la création des entreprises

Dans le but d’accompagner les jeunes entrepreneurs congolais dans la création des entreprises, l’Académie Diambilay Business Center a organisé le 15 juin 2024 à...

Kongo-Central : Gisèle Mbwansiem assiste à l’accostage du Navire M/V Atlantic Spirit II à Boma

Arrivé à Boma le samedi 15 juin 2024, troisième étape de sa visite officielle dans la province du Kongo Central, le Directeur Général de...

DRC Mining Week à Lubumbashi : le PCA Lambert Mende Omalanga, porte-étandard de LMC devant les partenaires

Le PCA de LMC SA, l’honorable Lambert MENDE Omalanga, est depuis jeudi 13 Juin en mission de service dans la Direction Régionale Sud au...

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Articles récents