back to top

RDC : élections 2023, les femmes candidates se plaignent du manque des moyens financiers pour battre campagne

Les femmes candidates aux élections législatives du 20 décembre 2023 en République démocratique du Congo n’ont pas des moyens financiers pour bien battre leur campagne électorale. Elles l’ont clairement dit lors de la réunion d’évaluation à mi-parcours qui a mis autour d’une table, les associations féminines, les candidates et les partenaires au développement. L’objectif était d’évaluer la participation active des femmes au processus électoral en général, et plus particulièrement, la participation des femmes candidates à la campagne électorale, à une semaine des élections générales. Après évaluation, plusieurs difficultés ont été évoquées par les candidates, d’où l’appelle des membres du Cadre permanent de concertation de la femme congolaise, en sigle CAFCO, à la CENI, à assouplir certaines mesures en faveur de ces femmes.

Réunis autour d’une table, les organisations féminines, les femmes candidates et les partenaires au développement ont dégagé plusieurs difficultés auxquelles font face les femmes pendant cette campagne électorale, dont la plus importante reste le manque des moyens financiers.

Grâce Lula est coordonnatrice du CAFCO. Elle plaide pour que la CENI et les partenaires soutiennent les femmes qui ont postulé pour ces élections du 20 décembre.

« Juste une évaluation à mi-parcours de la participation des femmes candidates dans la campagne électorale. Nous voulons lancer un message envers la CENI, il nous reste juste une semaine avant le jour-J, et il y a eu une ouverture dans la loi électorale pour que les femmes se retrouvent sur des listes des candidatures. Nous connaissons toutes les difficultés qui ont accompagné cette disposition. Mais au moins pour celles qui sont là, que des mesures soient assouplies par rapport à toutes les conditions qu’on demande à gauche, à droite pour qu’elles puissent déployer les témoins sur terrain », Grâce Lula coordonnatrice CAFCO.

Candidate à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Limete à Kinshasa, Georgette Biebie, affirme que sur le terrain la situation n’est pas facile.

« La campagne électorale est rude, la bataille est rude, il y a des problèmes de financement. Le financement n’a pas suivi comme cela était promis par certains partis politiques, et tout le monde sait que la pauvreté en RDC a le visage féminin. Les femmes n’ont pas beaucoup de moyens. Même celles qui travaillent, elles n’ont pas suffisamment des moyens pour mener une campagne électorale. Les messages sur terrain, les discours ne passent pas, parce que la population a faim. Donc, cette population préfère écouter son ventre qui lui réclame quelque chose à mettre dedans, que d’écouter les discours et nos messages que nous emmenons sur terrain. Et pourtant, ce message est très important, parce que nous ne pouvons pas nous attacher aux besoins immédiats. Il faudrait qu’on pense au développement de notre nation », a-t-elle déclaré.

Les plaidoyers sont adressés aux décideurs, surtout à la CENI et aux partenaires pour aider les femmes afin qu’elles arrachent les voix à tous les niveaux lors des scrutins du 20 décembre.

Sandra Shako

Sur le même sujet

RDC : clôture du séminaire gouvernemental : le Président Félix Tshisekedi appelle les membres du gouvernement d’être pragmatiques et l’obtenir des résultats

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a prononcé le discours du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à l'occasion de la clôture des...

RDC : séminaire du gouvernement, la Première Ministre rappelle à son équipe son rôle de travailler pour répondre aux aspirations du peuple

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka, a exposé, lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions du Gouvernement à l’occasion du début effectif...

Justice : avec le retour à Kinshasa de Nicolas Kazadi, les Congolais attendent avec fermeté le procès lampadaires et forages

Parmi les autorités congolaises citées dans le détournement et de surfacturation liés aux projets de lampadaires et forages, Nicolas Kazadi, l’ex- ministre des Finances,...

RDC : Constant Mutamba annonce l’ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa, ce mercredi 24 juillet

Le Ministre d'État, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Me. Constant Mutamba, annonce l’ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa à partir...

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

Articles récents