back to top

RDC : élections 2023, les femmes candidates se plaignent du manque des moyens financiers pour battre campagne

Les femmes candidates aux élections législatives du 20 décembre 2023 en République démocratique du Congo n’ont pas des moyens financiers pour bien battre leur campagne électorale. Elles l’ont clairement dit lors de la réunion d’évaluation à mi-parcours qui a mis autour d’une table, les associations féminines, les candidates et les partenaires au développement. L’objectif était d’évaluer la participation active des femmes au processus électoral en général, et plus particulièrement, la participation des femmes candidates à la campagne électorale, à une semaine des élections générales. Après évaluation, plusieurs difficultés ont été évoquées par les candidates, d’où l’appelle des membres du Cadre permanent de concertation de la femme congolaise, en sigle CAFCO, à la CENI, à assouplir certaines mesures en faveur de ces femmes.

Réunis autour d’une table, les organisations féminines, les femmes candidates et les partenaires au développement ont dégagé plusieurs difficultés auxquelles font face les femmes pendant cette campagne électorale, dont la plus importante reste le manque des moyens financiers.

Grâce Lula est coordonnatrice du CAFCO. Elle plaide pour que la CENI et les partenaires soutiennent les femmes qui ont postulé pour ces élections du 20 décembre.

« Juste une évaluation à mi-parcours de la participation des femmes candidates dans la campagne électorale. Nous voulons lancer un message envers la CENI, il nous reste juste une semaine avant le jour-J, et il y a eu une ouverture dans la loi électorale pour que les femmes se retrouvent sur des listes des candidatures. Nous connaissons toutes les difficultés qui ont accompagné cette disposition. Mais au moins pour celles qui sont là, que des mesures soient assouplies par rapport à toutes les conditions qu’on demande à gauche, à droite pour qu’elles puissent déployer les témoins sur terrain », Grâce Lula coordonnatrice CAFCO.

Candidate à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Limete à Kinshasa, Georgette Biebie, affirme que sur le terrain la situation n’est pas facile.

« La campagne électorale est rude, la bataille est rude, il y a des problèmes de financement. Le financement n’a pas suivi comme cela était promis par certains partis politiques, et tout le monde sait que la pauvreté en RDC a le visage féminin. Les femmes n’ont pas beaucoup de moyens. Même celles qui travaillent, elles n’ont pas suffisamment des moyens pour mener une campagne électorale. Les messages sur terrain, les discours ne passent pas, parce que la population a faim. Donc, cette population préfère écouter son ventre qui lui réclame quelque chose à mettre dedans, que d’écouter les discours et nos messages que nous emmenons sur terrain. Et pourtant, ce message est très important, parce que nous ne pouvons pas nous attacher aux besoins immédiats. Il faudrait qu’on pense au développement de notre nation », a-t-elle déclaré.

Les plaidoyers sont adressés aux décideurs, surtout à la CENI et aux partenaires pour aider les femmes afin qu’elles arrachent les voix à tous les niveaux lors des scrutins du 20 décembre.

Sandra Shako

Sur le même sujet

Culture : le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines dément la participation de la RDC à la Biennale de Venise

Par le biais d'un communiqué officiel, le Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines porte à la connaissance dela presse, des partenaires médias et...

Nord-Kivu : situation sécuritaire, la société alerte sur des nouvelles attaques

La situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) reste très préoccupante. La société civile de la province du Nord-Kivu, qui...

Culture : concert du Dojo de Paris annulé, Zaïko Langa Langa confirme sa production du 06 juillet à Bienne

Le groupe musical cher à Jossart Nyoka Longo, Zaïko Langa Langa continue à égayer le public européen, avec la danse "Zonga sima Awa te",...

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Articles récents