back to top

Création d’un mouvement politico-militaire par Corneille Nangaa à partir de Nairobi : le VPM de l’Intérieur a échangé en urgence avec le chargé d’affaires à l’Ambassade du Kenya en RDC

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo, par l’entremise du Vice-premier Ministre en charge de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, a échangé, samedi, avec le chargé d’affaires à l’Ambassade du Kenya en RDC.

Il s’est agi, pour la partie congolaise, d’exprimer ses inquiétudes et indignations autour du soutien apporté par le Kenya à l’ancien président de la centrale électorale congolaise et certains responsables du M23 qui se sont réunis pour annoncer la naissance d’une nouvelle alliance pour combattre la RDC à partir de Nairobi.

Le chargé des affaires à l’Ambassade du Kenya en RDC.

Peter Kazadi dit avoir rappelé au représentant Kényan la nécessité de respecter les règles qui régissent la communauté des Etats de l’est dont la RDC et le Kenya sont membres.

« Il était question de lui exprimer les inquiétudes de la République Démocratique du Congo en rapport avec ce que nous avons découvert dans les réseaux sociaux, où un groupe d’individus s’est constitué à partir du territoire kenyan et a lancé un mouvement rebelle, un mouvement insurrectionnel, un mouvement armé qui a déclaré sur le sol kenyan qu’il va attaquer la République Démocratique du Congo. J’ai tenu à rappeler à ce représentant de la République du Kenya dans notre pays de s’en tenir aux règles et plusieurs instruments qui nous lient notamment la charte de la communauté des Etats de l’Afrique de l’est, qui fait que nous ne puissions pas nous attaquer mutuellement, que nous ne puissions pas entretenir des bandes armées qui déstabilisent nos pays respectifs », a-t-il dit, après avoir reçu dans son cabinet, le chargé d’affaires du Kenya en RDC.

Et de préciser :

« Nous avons effectivement rappelé notre ambassadeur en poste au Kenya pour consultation, c’est après que le gouvernement de la République pourrait annoncer d’autres mesures », a-t-il expliqué.

Par la même occasion, le gouvernement de la RDC, par le biais de Peter Kazadi, a demandé au Kenya de faire cesser cet activisme sur son sol.

Cellule de Communication VPM Intérieur via Surveillance.cd

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents