back to top

Élections en RDC : Peter Kazadi se félicite du bon déroulement de la campagne électorale

Le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a affirmé que la campagne électorale qui vient de s’achever, s’est bien déroulée dans l’ensemble, sur toute l’étendue du pays.

Il a fait cette déclaration ce mardi 19 décembre 2023, lors d’un point de presse tenu dans la Salle Garamba de l’Immeuble abritant le Ministère de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières.

« La campagne électorale a duré un mois et elle a pris fin hier. D’une manière générale, cette campagne s’est déroulée sur toute l’étendue de la République, et tous les candidats se sont déployés selon leur aise, ils se sont rendus partout où ils voulaient aller, sans entrave aucune, cela conformément aux instructions que j’avais données aux Gouverneurs des provinces, aux Services de défense et sécurité », a-t-il dit.

Cependant, le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a déploré quelques incidents qui ont eu lieu dans certaines parties du pays. À l’en croire, ces quelques incidents signalés ont été l’œuvre de certains acteurs politiques et d’autres puissances internationales, qui tenteraient de mettre en péril le processus électoral.

Il a cité par exemple l’opposant Franck Diongo, qui s’était mal comporté durant la campagne électorale, en arrachant volontairement les affiches des autres candidats.

« Nous avons, cependant, enregistré quelques incidents, notamment dans les provinces du Maniema, à Kindu, dans le Lualaba à Kolwezi, dans le Kongo-Central à Moanda; Malheureusement, avant-hier, nous avons connu d’autres événements malheureux dans le Haut-Katanga », a-t-il déploré.

Ces incidents qui, malheureusement à Kindu plus précisément, ont causé la mort sont condamnables. Ils ont été occasionnés par certains politiciens en mal de positionnement. Certains ont eu à boycotter le processus électoral, d’autres ont accepté d’aller dans ce processus, non pas pour le faire aboutir de manière heureuse, mais provoquer les incidents, a-t-il indiqué.

« Un candidat président de la République, celui qui aspire à la gestion de ce pays, s’est autorisé de descendre dans les rues et se mettre à arracher personnellement les effigies d’autres candidats. Cet acte n’était pas un acte de hasard, c’était un acte prémédité, sachant qu’en le faisant, les partisans des candidats dont il allait arracher les effigies, allaient nécessairement réagir. Ici, je parle plus précisément de mon frère Franck Diongo. Donc, tout c’est un comportement planifié, dans le but de décrédibiliser le processus électoral qui, d’une manière générale, se déroule dans la paix ».

Le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a terminé son point de presse par saluer le professionnalisme de la PNC durant cette campagne électorale.

Hugues Mulumba

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents