back to top

Religion : « pas de bénédiction aux couples homosexuels dans les églises en Afrique »

Dans des termes simples mais claires, les évêques de l’église catholique en Afrique s’opposent fermement à la bénédiction de mariage des couples homosexuels dans leurs paroisses respectives.

Cette position est une réaction stricte à la demande du saint siège aux responsables des paroisses de l’église romaine universelle de bénir hors liturgie l’union conjugale des personnes de même sexe. Celle-ci était contenue dans le «Fiducia supplicans» du 18 Décembre 2023 publié par le Cardinal Victor Manuel Fernandez, préfet du dicastère pour la doctrine de la foi.

« Nous Évêques africains, ne considérons pas comme approprié pour l’Afrique de bénir les unions homosexuelles ou les couples de même sexe parce que, dans notre contexte, cela causerait une confusion et serait en contradiction directe avec l’éthos culturel des communautés africaines », ont-ils déclaré.

La position de la Conférence des évêques d’Afrique et du Madagascar, dans un message adressé au Pape François, s’oppose à cette patrique. L’assemblée des pasteurs de l’église catholique en Afrique qualifie les actes homosexuels comme « intrinsèquement désordonnés » et contraires à la loi naturelle. « Ces actes, considérés comme excluant le don de la vie et manquant de complémentarité affective et sexuelle véritable ne doivent être approuvés en aucune circonstance« , rappellent-ils.

Une pratique non biblique

Pour étayer cette position, une grande majorité des interventions des évêques africains s’appuie avant tout sur la parole de Dieu, rappelle la missive.

Elles citent certains versets de la Bible (livre saint du christianisme) qui condamnent l’homosexualité. Cette pratique est jugée «explitement prohibée et considérée comme une abominatio», rappellent-elles en citant un passage de Lévitiques chapitre 18 versets 22 et 23.

«En plus de ces raisons bibliques, le contexte culturel d’Afrique, profondément enraciné dans les valeurs de la loi de la nature concernant le mariage et la famille, complique davantage l’acceptation de mariage des personnes de même sexe, car elles sont considérées comme contradictoires aux normes culturelles et intrinsèquement mauvaises», ajoute la message.

Loin d’ignorer ses traditions

Pendant ce temps, certains pays africains continuent d’analyser la possibilité de se mettre en accord avec ces nouvelles orientations du Vatican sur le mariage.

Dans le cadre juridique, l’homosexualité constitue encore une infraction dans plusieurs pays du continent.

Si les lois des certains pays prévoient des peines allant jusqu’à l’emprisonnement en vie, d’autres par ailleurs vont jusqu’à la lapidation publique.

C’est le cas du Burundi où le Président Ndayishimiye a, en début de l’année, appelé à lapider tous les homosexuels qui se manifesteraient dans son pays.

L’acceptation de l’homosexualité divise donc l’opinion africaine sur le plan légal, religieux et culturel. Pour un peuple qui connait son identité, la religion est une voie d’harmonie entre l’humain et les divinités.

Benjamin Sivanzire

Sur le même sujet

RDC : clôture du séminaire gouvernemental : le Président Félix Tshisekedi appelle les membres du gouvernement d’être pragmatiques et l’obtenir des résultats

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a prononcé le discours du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à l'occasion de la clôture des...

RDC : séminaire du gouvernement, la Première Ministre rappelle à son équipe son rôle de travailler pour répondre aux aspirations du peuple

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka, a exposé, lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions du Gouvernement à l’occasion du début effectif...

Justice : avec le retour à Kinshasa de Nicolas Kazadi, les Congolais attendent avec fermeté le procès lampadaires et forages

Parmi les autorités congolaises citées dans le détournement et de surfacturation liés aux projets de lampadaires et forages, Nicolas Kazadi, l’ex- ministre des Finances,...

RDC : Constant Mutamba annonce l’ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa, ce mercredi 24 juillet

Le Ministre d'État, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Me. Constant Mutamba, annonce l’ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa à partir...

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

Articles récents