back to top

RDC : 23 ans après son décès, les congolais gardent des bons souvenirs de Laurent-Désiré Kabila

La République Démocratique du Congo commémore ce 16 janvier 2024 la mort de son 3e Président, Laurent-Désiré Kabila, assassiné dans son bureau par son garde du corps.

Cette journée est marquée par diverses activités organisées en mémoire de celui qui a remplacé le Maréchal Mobutu, en mai 1997.

23 ans après sa disparition, les congolais gardent encore des souvenirs pour ce qui est de l’héritage politique de Laurent-Désiré Kabila.

Pour Gilbert Mukendi, Laurent-Désiré Kabila a su capitaliser les efforts des opposants politiques à Mobutu pour le chasser du pouvoir.

« A cette époque-là on était déjà fatigué de la dictature de Mobutu. Chaque régime atteint ce qu’on appelle en français un certain degré d’incompétence. On a vu qu’on ne pouvait plus évoluer comme ça et Mobutu devait partir. C’est ainsi qu’avec le leadership d’Etienne TSHISEKEDI la population était derrière lui parce qu’il voulait que le régime de Mobutu tombe. En réalité il n’avait pas de problème personnel avec Mobutu mais il était contre son régime, il voulait que ce régime s’arrête pour instaurer un nouveau régime qui pouvait relever le pays. Et quand notre frère de père et de mère est arrivé, c’était une bonne chose. Mais malheureusement il est arrivé avec des groupuscules qui n’avait pas la même pensée que lui », a-t-il dit.

Benel Lutumba est né quelques années après la mort de Laurent-Désiré Kabila. C’est à l’école et de ses parents que cet étudiant en polytechnique a appris l’histoire de celui que les congolais appellent soldat du peuple.

« Ils le définissaient comme une personne juste cherchant premièrement le bonheur de la République Démocratique du Congo. Mon avis personnel sur lui est que même s’il n’a pas pu réaliser son plan, il était un visionnaire, un libérateur au même titre que Patrice-Emery Lumumba », a-t-il déclaré.

Rappelons que c’est le 16 janvier 2001 que Laurent-Désiré Kabila a été tué de plusieurs de balles tirées par son garde du corps du nom de Rachidi. C’est Joseph Kabila, alors Général d’armée, qui lui avait succédé.

Hugues Mulumba

Sur le même sujet

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Articles récents