back to top

Nord-Kivu : l’armée condamne la mort de 19 personnes et 27 blessés dans une attaque aux mortiers des terroristes du M23 à mweso/ territoire de Masisi

Dix neuf personnes sont mortes et vingt-sep autres blessées dans une attaque aux mortiers lancés, selon les sources de la société civile locale et de l’armée Congolaise, par les rebelles du M23, ce jeudi 25 janvier 2024, au village Mweso dans le territoire de Masisi.

Ces mortiers ont causé des victimes dans la mi-journée de ce jeudi, alors que les M23 venaient d’être repoussés par les éléments des Forces Armées de la Republique Democratique du Congo FARDC. Les M23 se seraient repliés finalement après multiples tentatives de réoccupation de plusieurs villages du territoire de Masisi, mais déjoué par les forces de la resistance dites wazalendo depuis la semaine dernière.

La même source renseigne que les victimes de cette attaque etaient pour la plupart en cachette dans une maison sur place. Les mortiers 120 ont été largués par les M23 depuis leurs positions de replie, faisant ces plusieurs victimes à Mweso.

L’armée congolaise condamne «avec la toute derniere energie» cet acte terroriste et promet de bouter hors du territoire National l’armée rwandaise et ses alliés du M23.

Dans un communiqué de la 34ème region militaire du Nord-Kivu, rendu public ce même jeudi 25 janvier, les FARDC font appel à l’intervention de la communauté internationale face à ces bavures du M23.

« Les forces Armées de la Republique Democratique du Congo condamnent avec la toute derniere energie les morts et des blessés causés ce jeudi 25 janvier 2024 , à Mweso par l’armée Rwandaise et ses alliés du M23…, les terroristes du M23 appuyés par l’armée Rwandaise ont dans leur fuite largué à l’aveuglette des bombes au mortier 120 dans ladite cité, causant ainsi la mort de 19 ( DIX NEUF ) personnes et 27 ( VINGT SEPT ) blessées parmi les civiles innocents… », peut-on lire dans ce communiqué signé par le lieutenant-colonel Guillaume Ndjie, porte-parole de l’armée au Nord-Kivu.

Notons que parmi les victimes de cette attaque, figurent des femmes et des enfants.

Meschac TSONGO

Sur le même sujet

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Articles récents