back to top

Nord-Kivu : l’armée condamne la mort de 19 personnes et 27 blessés dans une attaque aux mortiers des terroristes du M23 à mweso/ territoire de Masisi

Dix neuf personnes sont mortes et vingt-sep autres blessées dans une attaque aux mortiers lancés, selon les sources de la société civile locale et de l’armée Congolaise, par les rebelles du M23, ce jeudi 25 janvier 2024, au village Mweso dans le territoire de Masisi.

Ces mortiers ont causé des victimes dans la mi-journée de ce jeudi, alors que les M23 venaient d’être repoussés par les éléments des Forces Armées de la Republique Democratique du Congo FARDC. Les M23 se seraient repliés finalement après multiples tentatives de réoccupation de plusieurs villages du territoire de Masisi, mais déjoué par les forces de la resistance dites wazalendo depuis la semaine dernière.

La même source renseigne que les victimes de cette attaque etaient pour la plupart en cachette dans une maison sur place. Les mortiers 120 ont été largués par les M23 depuis leurs positions de replie, faisant ces plusieurs victimes à Mweso.

L’armée congolaise condamne «avec la toute derniere energie» cet acte terroriste et promet de bouter hors du territoire National l’armée rwandaise et ses alliés du M23.

Dans un communiqué de la 34ème region militaire du Nord-Kivu, rendu public ce même jeudi 25 janvier, les FARDC font appel à l’intervention de la communauté internationale face à ces bavures du M23.

« Les forces Armées de la Republique Democratique du Congo condamnent avec la toute derniere energie les morts et des blessés causés ce jeudi 25 janvier 2024 , à Mweso par l’armée Rwandaise et ses alliés du M23…, les terroristes du M23 appuyés par l’armée Rwandaise ont dans leur fuite largué à l’aveuglette des bombes au mortier 120 dans ladite cité, causant ainsi la mort de 19 ( DIX NEUF ) personnes et 27 ( VINGT SEPT ) blessées parmi les civiles innocents… », peut-on lire dans ce communiqué signé par le lieutenant-colonel Guillaume Ndjie, porte-parole de l’armée au Nord-Kivu.

Notons que parmi les victimes de cette attaque, figurent des femmes et des enfants.

Meschac TSONGO

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents