back to top

«Kagame tente de détourner l’attention de la véritable origine du conflit et de la souffrance des millions des congolais dans la région» (Tribune de Thierry Monsenepwo)

«En accusant le chef de l’État congolais d’avoir hébergé les rebelles du M23 à Kinshasa sans dialogue préalable, Kagame tente de détourner l’attention de la véritable origine du conflit et de la souffrance de millions de Congolais dans la région.»

C’est en ces termes que Thierry Monsenepwo, acteur politique congolais réagit au discours de Paul Kagame tenu contre la République Démocratique du Congo et le Burundi lors du 19 ème dialogue rwandais «Umushyikirano»

Dans son discours, le président rwandais avait accusé Kinshasa d’avoir tenter de résoudre avec légèreté la question du Mouvement du 23, un groupe armé soutenu, selon les experts internationaux, par Kigali.

Kagame disait également ne pas reconnaître l’appartenance des combattants de ce mouvement à son pays. Il niait également tout soutient présumé à ce groupe avant d’accuser Tshisekedi d’avoir tenté de répondre à leurs revendications avec légèreté.

«Comment est-ce devenu un problème rwandais? Il [Tshisekedi] a dit qu’il voulait résoudre ce problème politiquement. Il a invité les dirigeants de ce groupe [M23] à Kinshasa. Il voulait parler avec eux pour résoudre le problème. Les dirigeants de ce groupe ont été à Kinshasa et ont été logés dans un hôtel pendant cinq mois sans que Tshisekedi ne soit venu leur parler jusqu’à ce qu’ils sont rentrés chez eux», avait indiqué le président rwandais devant des centaines de ses concitoyens.

L’acteur politique congolais qualifie ces propos de «mensongers». Pour lui, il est important de «rétablir la vérité pour la paix et la stabilité en République Démocratique du Congo.

«Les faits sont clairs et documentés : le M23 n’est pas un groupe de rebelles congolais indépendants, mais plutôt le bras armé des forces armées rwandaises, comme l’ont confirmé de nombreux rapports des Nations Unies et d’autres organismes internationaux. Les armes, le financement et le soutien logistique du M23 proviennent du Rwanda voisin, dans le but de déstabiliser la région et de poursuivre les intérêts politiques et économiques de Kagame», réagit l’acteur politique congolais.

À l’en croire, cette ingérence de Kigali dans les affaires internes de la République Démocratique du Congo peu entraîne «des conséquences très dévastatrices pour le peuple congolais, qui a déjà subi des décennies de conflit, de violence et des pertes humaines incommensurables» et rappele le calvaire des communautés déplacées de force dans «l’un des conflits les plus meurtriers et les plus prolongés de l’histoire récente de l’Afrique».

Thierry Monsenepwo invite les congolais à réaffirmer «notre engagement envers la vérité et la justice» et «refusons de tomber dans le piège des mensonges et de la propagande de Kagame ».

«Nous sommes prêts à défendre notre souveraineté et à lutter pour la paix dans notre pays, non pas parce que nous n’avons rien à perdre, mais parce que nous avons tout à gagner : la sécurité, la stabilité et un avenir meilleur pour nos compatriotes de l’est de la RDC» ajoute-t-il.

Pour mettre fin à ce conflit qui se généralise dans toute la région des grands lacs, Thierry Monsenepwo invite enfin la communauté internationale à le résoudre en tenant compte de sa vraie nature.

«La paix et la stabilité dans la région ne seront réalisables que lorsque les responsables de l’ingérence étrangère seront tenus responsables et que des efforts sérieux seront déployés pour répondre aux besoins et aux aspirations légitimes du peuple congolais», conclut-il.

Sur le même sujet

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

RDC : Gisèle Mbwanseim DGA de LMC SA, a pris part à la sortie officielle de l’Association des femmes experts comptables

Hilton Hôtel de Kinshasa a abrité mardi 09 juillet 2024 le lancement officiel de l’Association des Femmes Experts Comptables, AFEC en sigle. Cette cérémonie solennelle...

RDC : les Conseillers communaux dans la rue pour réclamer l’organisation des élections des Bourgmestres

6 mois après leur élection, les conseillers communaux peinent toujours pour ce qui est de leur fonctionnement. D'après leurs dires, à travers toute la...

Articles récents