back to top

Tensions RDC-Rwanda : Tshisekedi exclut tout dialogue avec Kigali

S’exprimant lors d’une réunion avec des diplomates accrédité en RDC à Kinshasa lors de la traditionnelle cérémonie d’échange des vœux, le président de la RDC a dans son parlé démontré « qu’aucun dialogue n’aura lieu avec notre agresseur tant qu’il occupera une partie de notre territoire« .

« En ma qualité de Commandant suprême de nos forces armées, je rassure, une fois de plus, qu’aucun effort ne sera ménagé pour obtenir le retrait des troupes rwandaises de notre territoire, l’éradication des groupes armés et la restauration de la paix dans toutes les zones en proie à l’instabilité », a déclaré Félix Tshisekedi.

Cette cérémonie a eu lieu mardi, à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo en présence de diplomates étrangers.

« Aucun dialogue ne pourra intervenir avec le Rwanda tant qu’il occupera une portion de notre territoire. Nous n’accepterons aucun compromis quel qu’il soit »., réitère le chef de l’Etat congolais.

La République démocratique du Congo a accusé à plusieurs reprises son voisin, le Rwanda, membre de l’EAC, de soutenir les rebelles, ce que Kigali nie.

Massacres de civils

Mardi, des terroristes ont tué au moins 12 villageois lors d’une série d’attaques dans l’est de la République démocratique du Congo, ont déclaré un responsable local et un dirigeant de la société civile.

Les meurtres ont commis dans la province du Nord-Kivu par les Forces démocratiques alliées, un groupe de terroristes armés dont on pense qu’ils sont liés au groupe Daech.

Les assaillants ont attaqué trois villages dans le territoire de Beni, selon Kinos Katuho, le président de l’organisation locale de la société civile Mamove.

« Deux personnes ont été tuées dans le village de Mangazi-Kasongo, cinq à Matadi-Beu et cinq autres à Mamove », a déclaré M. Katuho.

Parmi les personnes tuées par les assaillants – qui ont également pillé les propriétés – figure le chef du village de Matadi-Beu, selon le chef du village voisin de Mamove, Charles Endukadi.

Résurgence du M23

L’est du Congo est en proie à la violence armée depuis des décennies, car plus de 120 groupes se battent pour le pouvoir, la terre et les précieuses ressources minérales, tandis que d’autres tentent de défendre leurs communautés.

Les groupes armés mènent depuis longtemps des campagnes de violence dans cette région riche en minerais et ont été accusés de massacres.

Le conflit s’est intensifié à la fin de l’année 2021 lorsqu’un autre groupe rebelle, connu sous le nom de M23 longtemps inactif, a refait surface et a lancé des attaques pour s’emparer de territoires.

Les Nations unies et les groupes de défense des droits de l’homme ont également déclaré que les rebelles recevaient le soutien du Rwanda. Des accusations que le Rwanda rejettent.

Surveillance.cd

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents