back to top

Violences à Kinshasa : le VPM Peter Kazadi prend des mesures draconiennes pour arrêter l’hémorragie, motos et Badauds interdits formellement d’accéder au centre ville

Après des manifestations pendant deux jours devant les sites diplomatiques à Kinshasa, le gouvernement congolais décide de prendre des mesures sévères à l’encontre des fauteurs des troubles. Au terme d’une réunion avec les services de sécurité dont la police nationale congolaise, le VPM Peter KAZADI entend réguler autrement la situation. Sur ses ordres, la police sera à pied d’œuvre à partir de ce mardi. Pas de moto en ville et les badauds avisés quant à leur présence sur le boulevard et la ville.

« Nous sortons d’une réunion avec le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur. D’une manière brève, nous avons évoqué la situation sécuritaire de la ville de Kinshasa. À l’issue de cette réunion, plusieurs décisions ont été prises. À partir de ce mardi, interdiction formelle de voir les motos circuler dans le centre ville , toutes les motos qui seront trouvées en ville seront d’abord saisies, ensuite l’utilisateur ou encore le propriétaire sera mis en détention. Tous ces badauds qui ne font rien et circulent sur le boulevard seront tous arrêtés et mis dans un lieu de détention pour qu’ils répondent de leurs actes”, explique, ce lundi, après réunion avec le VPM de l’intérieur, le commissaire général de la police en RDC, le général Alonga Boni.

La police va sécuriser le centre-ville et ses coins stratégiques. D’où cette mesure d’interdiction d’attroupement en ville.

Il leur est donc strictement interdit de circuler dans la ville, les revendeurs compris. Tout attroupement en ville est interdit. Nous ne pouvons plus voir 5 ou 6 personnes en groupe en ville. Nous rappelons que rien ne sera comme avant, la police passe à la vitesse supérieure. L’acte posé pendant deux jours successifs a été largement suivi et tout le monde a suivi le message. Il est temps d’arrêter et laisser les choses marcher normalement. Les gens ont droit de travailler normalement », a-t-il ajouté.

Des manifestations de deux jours ont visé certaines ambassades à la suite, selon les manifestants, de leur soutien à la rébellion du M23 en passant par le Rwanda. Le gouvernement congolais a condamné ces actes et renforcé la sécurité autour de ces ambassades et de la Monusco à Kinshasa.

Cellule de Communication VPM Intérieur

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents