back to top

RDC : guerre à l’Est, “le Rwanda nous mène une autre guerre qui est médiatique avec comme objectif de nous opposer entre nous et avec les pays amis dont les États-Unis d’Amérique » (Peter Kazadi)

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s’est confié aux questions de la presse mardi dans le briefing hebdomadaire. Il a, aux côtés du porte-parole du gouvernement et ministre de la communication et medias, Patrick Muyaya Katembwe, évoqué la situation de l’est du pays et les manifestations qui ont vécu pendant deux jours dans la capitale visant certaines ambassades. Il s’agit, selon le VPM de l’Intérieur d’une nouvelle forme de guerre médiatique du Rwanda qui cherche à opposer les congolais à ses partenaires dont les États-Unis et la Monusco.

« Le Rwanda nous mène une autre guerre qui est une guerre médiatique où la plupart d’informations sont transformées pour nous opposer entre nous, ou encore nous opposer avec les partenaires et pays amis cas de la MONUSCO qu’on a propagé disant qu’elle était entrain de protéger les éléments M23 alors qu’elle se bat aux côtés de nos militaires. Il est aussi propagé que les États-Unis seraient derrière ces terroristes du M23. Pourtant tout le monde sait que le M23 fait l’objet des sanctions et que les États-Unis, un pays plus rigoureux en matière de lutte contre le terrorisme ne peut pas partiser avec le M23. Je voudrais ici souligner que s’il y a des pays qui ont cité nommément le Rwanda qu’il soutient le M23, les États-Unis sont les premiers à l’avoir fait”, dit-il lors de ce briefing sur la télévision publique de la RDC.

D’ailleurs, poursuit Peter Kazadi, Kigali n’a plus d’appui militaire des États-Unis d’Amérique et fait l’objet de certaines sanctions de la maison Blanche.

“Nous devons donc faire confiance aux partenaires qui sont en coopération avec nous, ça ne sert à rien de suivre ce qui se raconte cherchant à nous opposer avec les pays alliés. Le Rwanda fait l’objet de certaines sanctions américaines. Les États-Unis étaient parmi les pays qui finançaient le Rwanda en termes militaires et qu’aujourd’hui, ce financement a totalement cessé, c’est à la suite de la diplomatie de notre pays qu’on est arrivé à ce résultat”, a-t-il ajouté.

Le pays est actuellement sur plusieurs fronts, notamment militaire et diplomatique pour des solutions à la crise dans l’est de la République démocratique du Congo.

“Nous sommes une nation souveraine et nous devons nous battre, et nous nous battons sur plusieurs fronts dont celui militaire et diplomatique. Sur le plan diplomatique, c’est là que nous demandons l’intervention non seulement des États-Unis mais de la communauté internationale pour que cette agression soit sévèrement condamnée et que cela soit accompagné des mesures coercitives contre les dirigeants rwandais qui sont à la base de cette guerre. Nous devons serrer la ceinture pour défendre notre pays”, a-t-il poursuivi.

Et à l’occasion, il a restitué l’application des mesures prises pour assurer la sécurité des sites diplomatiques.

“Cette mesure a été d’application. On a arrêté un certain nombre de motards, il y a eu également certains jeunes qui ont tenté de brûler des pneus, ils ont été appréhendés et sont en train d’être interrogés. Il y a un phénomène bizarre que tout ce monde sort sans qu’on ne sache qui est le donneur du mot d’ordre. Nous sommes sur le point de connaître qui sont les vrais auteurs. Les mesures prises restent en vigueur et j’y veillerai personnellement chaque jour”, a expliqué le VPM Peter KAZADI KANKONDE.

Sur le même sujet

Kinshasa : « Il faut sauver la vie fes chauffeurs de taxi, victimes des criminels la nuit » (PNC et ACCO)

La Police Nationale Congolaise (PNC) a pris des mesures, lors d'une réunion avec l'Association des Chauffeurs du Congo ( ACCO), samedi 13 juillet 2024. À...

USA : en plein meeting en Pennsylvanie Donald Trump se fait tirer

L’ancien président et candidat à la présidentielle a été légèrement blessé à l’oreille par un tir lors d’un meeting, samedi. Le suspect et un...

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

Articles récents