back to top

Nord-Kivu : la deuxième édition du « Grand Prix Kä Mana », s’est ouverte autour de la paix, sécurité et emploi des jeunes à Goma

Après une belle expérience du concours d’éloquence « Grand Prix Kä Mana » organisé pour sa première édition l’année dernière, ce concours revient cette année avec comme thème « Paix, sécurité et emploi des jeunes« . Ce concours d’éloquence organisé par le Groupe d’Action Assemblé pour la Résilience Juvenile (GAARJ) réunit, depuis l’année 2023, des étudiants venus de différentes universités de Goma et Bukavu, respectivement chefs-lieux des provinces du Nord et Sud-Kivu. Ces étudiants compétissent à travers leurs talents en art oratoire devant un jury d’experts.

Le Grand Prix Kä Mana vise, pour cette année, « la capitalisation de la crème intellectuelle » de cette partie du pays pour amener les étudiants intéressés par ce prix à proposer des solutions plus concrètes aux problèmes du pays. C’est ce qu’a dit Christophe Amisi, vice-coordinateur du GAARJ, qui a annoncé aussi qu’environ 60 candidatures ont été retenues pour cette deuxième édition.

« Le Grand Prix Kä Mana veut répondre à un besoin de la société. Vous savez, chez nous, l’Université est devenue juste comme un passage obligatoire pour les jeunes. Mais alors, comment capitaliser ce temps-là passé à l’université ? C’est notamment en mettant ces compétences intellectuelles au service des problèmes communautaires très bien identifiés », a-t-il dit.

Dans une conférence de presse animée à Goma mardi 28 mai, la coordinatrice de cette deuxième édition du « Grand Prix Kä Mana » et lauréate de la première édition, Mademoiselle Rachel Kibali, ont encouragé les candidats à ce concours de se surpasser et donner le meilleur d’eux-mêmes.

Ce concours est donc en hommage au professeur Godefroid Kangudie Tshibembe, très connu sous le nom de Kä Mana. Il fut un écrivain, professeur, philosophe et théologien congolais, décédé le 15 juillet 2021 à Goma. De son vivant, le professeur Kä Mana a impacté la vie de plusieurs jeunes congolais et de plusieurs penseurs de la nouvelle génération. Il lui est attribué de nos jours la philosophie « penser et panser l’Afrique« .

Meschac Tsongo, à Goma

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents