back to top

Beni : après le massacres d’environ 80 civiles à Baswagha-Madiwe, les FARDC appellent la population à regagner leurs domiciles

Des maisons abandonnées, quelques betailles errant entre les maisons et cases, voilà l’image que présentait la localité de cantine jusqu’à ce dimanche matin.

Cantine est une localité située à environ cinquante kilomètres au sud-ouest de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Pour la première fois depuis le début des tueries des civils en territoire de Beni en 2014, cette agglomération qui constituait jadis le dernier refuge et grainier de Beni et Butembo non touché par les attaques des terroristes de l’Alliance des Forces Démocratiques, ADF se voit vidée de sa population.

Dans la nuit du 7 au 8 Juin 2024, l’ennemi a, en effet, fait son incursion dans les villages de Makene, Masala et Kabweke situés à une dizaine des kilomètres de Cantine Centre.

D’après la société civile locale et certains jeunes de Beni ville qui accompagnent les FARDC dans la résistance contre les assaillants, « 41 personnes ont trouvé la mort au cours de cette incursion. Parmi elles 1 militaire des FARDC et 1 agent de l’Agence Nationale de Renseignement« . À celà s’ajoutent « neuf blessés dont 1 militaire congolais. Vingt-cinq motos ont été également incinérées aux côtés d’un centre de santé incendié après être pillé« .

Ce bilan s’ajoute à celui de 37 personnes tuées dans la localité de Masau en cheval entre le Nord-Kivu et l’ituri en début de semaine.

C’est cette situation qui a causé panique dans le chef de la population de Cantine après des rumeurs sur la présence de l’ennemi dans les environs de cette entité.

Pour rassurer la population qui commençait à vider le lieu suite à la panique et renforcer les mesures sécuritaires, le Commandant du Secteur opérationnel Sokola 1 Grand-Nord a, en début d’après-midi du Samedi 08 Juin, effectué une visite sur place.

Dans sa suite, des jeunes des différents groupes de pression et mouvement citoyens de Beni ville qui veulent accompagner les FARDC dans son action. Aussitôt arrivé, le Général de Brigade Bruno Mandefu a tenu un meeting populaire au Rond-point de Cantine. Une occasion pour lui d’appeler la population ayant fui leurs habitations à les regagner et à soutenir son armée.

Un message clair a été à cette occasion lancée aux membres des groupes armés locaux qui agissent au nom des wazalendo.

« Tous les wazalendo (patriotes) doivent rejoindre Kanyabayonga pour se faire identifier afin de combattre les agresseurs et terroristes envahisseurs rwandais », a relayé dans un message parvenu à SURVEILLANCE.CD, le Lieutenant colonel Maik Hazukay, porte-parole des FARDC dans la région.

Un message que Nick Junior, l’un des jeunes de Beni ville qui a décidé d’accompagner les FARDC jusqu’à la première ligne de front n’hésite pas de relayer.

« Nous avons décidé d’accompagner les FARDC jusqu’à la première ligne de front afin de nous rendre compte de la réalité. Nous avons non seulement vu comment nos forces armées sensibilisent la population à regagner leurs habitations mais aussi comment notre armée se déploie dans certaines positions. Nous affirmons, vu les dispositifs militaires déployés sur le champ que les localités de Cantine et Mabalako sont hautement sécurisées. Nous appelons à cette occasion ceux qui avaient déjà fui, à regagner leurs milieu », a-t-il fait savoir dans un entretien téléphonique avec SURVEILLANCE.CD.

Déjà, depuis Samedi soir, plusieurs habitants qui avaient trouvé refuge dans la brousse ont regagné leur domicile.

Tôt le matin de ce dimanche, les forces armées de la RDC ont mené encore une fois des patrouilles pédestres et des campagnes de sensibilisation dans cette localité, rapportent les sources militaires dans la région.

Benjamin Sivanzire

Sur le même sujet

Kinshasa : « Il faut sauver la vie fes chauffeurs de taxi, victimes des criminels la nuit » (PNC et ACCO)

La Police Nationale Congolaise (PNC) a pris des mesures, lors d'une réunion avec l'Association des Chauffeurs du Congo ( ACCO), samedi 13 juillet 2024. À...

USA : en plein meeting en Pennsylvanie Donald Trump se fait tirer

L’ancien président et candidat à la présidentielle a été légèrement blessé à l’oreille par un tir lors d’un meeting, samedi. Le suspect et un...

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

Articles récents