back to top

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C’est sous le signe de «l’impunité zéro afin de restaurer la justice distributive », que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du Congo vient de prendre officiellement ses fonctions ce Jeudi 13 Juin 2024.

Constant Mutamba a pris officiellement ses fonctions de ministre d’État, ministre de la justice et Garde des sceaux au cours d’une cérémonie de remise reprise qui s’est déroulée à Kinshasa, en présence du secrétaire général au gouvernement et du conseiller juridique du Chef de l’État.

Dès sa prise des fonctions, le Ministre d’État, ministre de la Justice et gardes des sceaux a aussitôt annoncé des réformes dans son secteur, une approche qu’il souhaite d’entreprendre avec «courage et audace.

D’après la page officielle du ministère précité consulté par Surveillance.cd, ces réformes concernent entre autres le lancement de « la construction de la prison pour les voleurs de l’État ».

L’objectif est de punir les dirigeants qui détournent les moyens de l’État poussant ce dernier dans l’incapacité de finir ses programmes au bénéfice de la population.

Connu pour son slogan de « la rupture » avec les antivaleurs de la République, Constant Mutamba se voit être confié des lourdes responsabilités de réformes de la justice congolaise qui connaît plusieurs maux.

Dans un entretien à la télévision nationale en Décembre dernier le Chef de l’État de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait qualifié la justice congolaise de « malade » faisant référence à plusieurs vice de procédures observées par ce pouvoir. Ces propos avaient semé un taulé au sein de l’opinion nationale qui n’avait pas manqué d’émettre des critiques ouvertes non seulement aux propos du Chef de l’État mais également à l’égard du pouvoir judiciaire en général.

Le manque du personnel et tribunaux insuffisants, des prisons vétustes et saturées, des vices de procédures et la commission par les pouvoirs judiciaires des actes contraires à la loi s’ajoutent aux multiples défis auxquels devra faire face le nouveau ministre de la justice.

Constant Mutamba a à l’occasion remercié son prédécesseur, Madame Rose Mutombo pour « les efforts consentis pour le climat de travail apaisé qui a régné entre elle et les agents et cadres de l’administration de la Justice » et de promettre « nous allons nous inscrire à pérenniser ce climat de travail apaisant ».

Benjamin Sivanzire

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents