back to top

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l’investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des Conseils d’Administration et les Directeurs Généraux Adjoints des entreprises du portefeuille a eu lieu mardi 18 juin 2024 à l’Hotel Hilton, de Kinshasa.

Une prise de contact qui a permis aux Responsables de ces entreprises publiques de saluer l’arrivée de leur nouvelle autorité de tutelle et d’exprimer l’esprit de collaboration qui les anime.

Il était aussi question pour le nouveau Patron du Portefeuille d’effectuer un état de lieu du secteur placé sous sa responsabilité.

Présent audit rendez-vous, LMC était représenté par le Directeur Général de Lignes Maritimes Congolaises (LMC) SA, Jean-Claude Mukendi Mbiyamuenza qu’accompagnaient le DGA Gisèle MBWANSIEM MUPA et l’Administrateur Patrick Mangay Munvunga.

Le Patron du Géant des mers considère les échanges auxquels il a activement participé comme étant fructueux. Il apprécie également les initiatives du Ministre Jean-Lucien Bussa qui a, à cette occasion, démontré sa détermination pour l’épanouissement de son secteur.

« Nous sommes venus présenter nos civilités au nouveau ministre du portefeuille, deuxièmement lui présenter l’état des lieux de LMC sa avec le plan de relance qui se résume en l’affirmation de Lignes Maritimes Congolaises SA dans son rôle d’Armement d’État, de transporteur maritime et multimodal du commerce extérieur. Autrement dit nous avons besoin de l’acquisition des navires en propre, la construction des espaces de stockage, ports secs et parc route, l’ouverture des nouvelles lignes, l’achat des trucks que nous avons à présenter à notre ministre du portefeuille », a souligné Jean-Claude MUKENDI, numéro Un du Géant des mers.

Ayant recueilli les principales doléances, Jean Lucien Bussas’est engagé à pouvoir mener un plaidoyer afin de revoir la situation de ces entreprises de l’État, à travers un moratoire qui résoudrait définitivement leurs problèmes.

Service Presse et Communication

Sur le même sujet

Kinshasa : « Il faut sauver la vie fes chauffeurs de taxi, victimes des criminels la nuit » (PNC et ACCO)

La Police Nationale Congolaise (PNC) a pris des mesures, lors d'une réunion avec l'Association des Chauffeurs du Congo ( ACCO), samedi 13 juillet 2024. À...

USA : en plein meeting en Pennsylvanie Donald Trump se fait tirer

L’ancien président et candidat à la présidentielle a été légèrement blessé à l’oreille par un tir lors d’un meeting, samedi. Le suspect et un...

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

Articles récents