Kinshasa : à la semaine du livre, les auteurs congolais expliquent leurs difficultés

La 9ème fête du livre se déroule à la Halle de la Gombe. Les auteurs, les bouquinistes, les lecteurs tous ont répondu présents à cette exposition et vente des livres. Être auteur en RDC reste un vrai casse-tête. Le secteur du livre connait plusieurs difficultés.

Dans la cours du centre culturel français, des livres sont exposés, certains à même le sol. La 9e fête du livre se poursuit tant bien que mal. Devant les stands, quelques potentiels acheteurs s’intéressent aux différents ouvrages exposés. Le livre reste un bien difficile à produire en RDC. Les auteurs pour la plupart non subventionnés, se démènent avec des moyens de bord pour faire vivre leurs œuvres.

« Nous demandons aux médias de nous aider et faciliter parce que nous ne sommes pas subventionnés et nous faisons avec nos propres sous. L’État ne nous donne pas de l’argent, l’État ne nous soutient pas dans toute cette chaine .L’État ne fait rien et maintenant pour faire connaître nos œuvres, c’est très difficile et nous mêmes nous nous débrouillons, nous allons dans des écoles, dans des entreprise », a dit M. Banza auteur congolais.

Pour les bouquinistes, les publications numériques prennent peu à peu la place des ouvrages imprimés. La majorité de gens préfèrent la lecture numérique facile à trouver grâce à internet. Une situation qui vient encore s’ajouter aux nombreuses difficultés rencontrées dans la production des livres en papier.

« Nous éprouvons souvent des difficultés à cause des publications numériques qu’on trouve sur internet et qui dominent pour le moment. La 2ème difficulté est que les gens n’ont plus de moyens comme avant pour acheter les ouvrages comme c’était dans le temps. A cela s’ajoute le problème de lieux d’expositions, car nous sommes poursuivis par les policiers dans la rue », a déclaré Emmanuel Mowayi, bouquiniste.

Cette 9e fête du livre se poursuivra jusqu’au 11 février prochain. La dizaine d’exposants et les auteurs espèrent en tirer quelques dividendes pour leur survie dans ce contexte où le numérique s’impose de plus en plus.

Surveillance.cd

Sur le même sujet

RDC : Peter Kazadi lance la caravane de dissuasion de la police et invite les forces de l’ordre à user de tous les moyens...

Peter Kazadi Kankonde, Vice-premier ministre et ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières,a lancé officiellement,ce samedi, à Kinshasa,la caravane de dissuasion de la police...

RDC : Peter Kazadi annoncé ce dimanche à la conférence, un face-à-face avec les militants de Mont Amba sur des questions de l’heure

Peter Kazadi Kankonde, Vice-Premier Ministre et Ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières, est attendu, ce dimanche 14 avril 2024, à Mont Amba pour...

Matadi : installation des délégués syndicaux locaux de LMC

Les délégués syndicaux locaux de Lignes Maritimes Congolaises de Matadi sont installés depuis mercredi 3 avril 2024. C'est la salle de réunion de l'hôtel...

RDC : vulgarisation de la loi organique de la Cour des Comptes en faveur des mandataires publics, Gisèle Mwanseim DGA de LMC, salue l’initiative

Le Fleuve Congo Hôtel a servi de cadre à la journée de vulgarisation de la loi organique n• 18/024 du 13 novembre 2018 portant...

RDC : procès de 65 présumés Kuluna, le tribunal se prononce le lundi prochain sur l’expertise médicale des supposés mineurs

Le Tribunal militaire de garnison de Kinshasa - Gombe siégeant en matière répressive au premier degré en foraine dans l'enceinte du Ministère de l'Intérieur,...

Kinshasa : Peter Kazadi appelle à une cohabitation pacifique entre l’Assemblée provinciale et l’Exécutif

Avec à la tête le ticket Daniel Bumba Lubaki et Eddy Iyeli, respectivement candidat gouverneur et vice-gouverneur de Kinshasa, quelques députés provinciaux de la...

Articles récents