back to top

RDC : 22e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC, Félix Tshisekedi passe le bâton de commandement à Ali Bongo

Kinshasa, a accueilli ce samedi 25 février 2023, la 22e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC). A l’occasion de ce sommet, le Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi a passé le bâton de commandement à son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba qui va diriger cette organisation pendant une année.

Avant de passer le relai au Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, le Président congolais Félix Tshisekedi qui a présidé la CEEAC pendant une année a dressé le bilan de son mandat à la tête de cette organisation sous-régionale. Deux crises ont émaillé cette présidence congolaise de la CEEAC. Il y a la crise institutionnelle au Tchad et l’agression de la RDC par le Rwanda sous couvert du M23. Felix Tshisekedi a une fois de plus condamné l’agression de la RDC par le Rwanda au moment où le ministre rwandais des affaires étrangères participait à cette conférence par visio-conférence.

À propos de la situation au Tchad, le président sortant de la CEEAC s’est félicité de la mise sur pied de la commission d’enquête sur ce que l’on appelle le Jeudi noir au Tchad. Le jeudi 20 octobre 2022, les tchadiens ont manifesté contre la prolongation de la transition pour 24 mois supplémentaires et le maintien au pouvoir de Mahamat Idriss Déby. Cette manifestation a été violemment réprimée. Selon les autorités il y a eu 73 morts. Les opposants évoquent un bilan de 300 morts. Pour le président sortant de la CEEAC, la transition au Tchad doit se terminer par des élections libres, crédibles et transparentes.

« Notre région a été marquée sur le plan politique et sécuritaire par deux grandes crises majeures à savoir la crise institutionnelle en République du Tchad et l’agression de la République Démocratique du Congo par la République du Rwanda sous couvert du mouvement terroriste du M23. Il convient de souligner à titre illustratif des actions déjà menées sur place qu’une commission d’enquête internationale a été mise en place chargée d’établir les responsabilités quant aux évènements cités ci-haut. En outre la médiation s’emploie à dégager des perspectives d’une transition devant aboutir à l’organisation d’élections libres, inclusives », a dit Félix Tshisekedi.

Le Représentant Spécial du SG de l’ONU a également condamné l’agression dont est victime la RDC de la part du Rwanda sous couvert du M23. Abdou Abarry a une fois de plus exhorté les rebelles du Mouvement du 23 Mars à quitter les localités illégalement occupées dans l’Est de la RDC.

« Les Nations-Unies qui soutiennent les initiatives de paix de Nairobi et de Luanda en vue de l’instauration d’une paix définitive et durable dans l’Est de la République Démocratique du Congo demandent la fin de toute forme de violence et activités déstabilisatrices des groupes armés actifs dans la région et appellent à leur désarmement, au retrait du M23 des zones occupées et à la fin de tout soutien extérieur aux acteurs armés non étatiques y compris le M23 conformément à la résolution 2666 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies », a-t-il dit.

Ali Bongo Ondimba qui prend les rênes de la CEEAC a félicité son prédécesseur pour le travail abattu durant son mandat en dépit d’un contexte international difficile marqué par la crise du COVID 19 et la guerre russo-ukrainienne. Le président entrant de la CEEAC a promis entre autres de se pencher sur le financement de cette organisation sous-régionale qui justement peine à s’autofinancer. Il faut trouver des voies et moyens pour renflouer les caisses de la CEEAC. Durant son mandat Ali Bongo mettra également un accent sur la lutte contre le changement climatique. Libreville accueille, début Mars 2023, le One Planet Summit.

« Tout au long de mon mandat de président de la CEEAC j’entends porter une attention toute particulière au chantier de financement de notre organisation communautaire. Après toutes ces années, le mécanisme de financement qu’est la contribution communautaire d’intégration tel qu’à nouveau inscrit dans le plan d’activités 2023 de la CEEAC tarde à mobiliser les ressources attendues. Aussi nous faudrait-il peut-être examiner les termes de sa modification ou de sa substitution par d’autres instruments plus appropriés », a déclaré le nouveau président en exercice de la CEEAC.

En clôturant les travaux de Kinshasa, Félix Tshisekedi, le président sortant de l’organisation a invité ses pairs à œuvrer pour l’application effective de la politique de la gestion des eaux communes aux pays membres de la CEEAC.

« Cette 22e session de la Conférence des Chefs d’Etats et de gouvernement de la CEEAC a abouti par l’adoption de la déclaration portant sur la politique intégrée des mers et des eaux continentales partagées de la CEEAC ainsi que des principaux axes pour l’élaboration de la stratégie de développement de l’économie bleue durable en Afrique Centrale. Cet engagement fort de notre part appelle à davantage de coopération et d’échanges pour une mise en œuvre et une matérialisation effective de cette volonté collectivement exprimée », a-t-il fait savoir.

La prochaine rencontre de la CEEAC se tiendra à Libreville, au Gabon. Les Chefs d’Etat et de gouvernement se sont séparés à Kinshasa, sur une note de convivialité.

ACP via Surveillance.cd

Sur le même sujet

Pacification de l’Est de la RDC et coopération bilatérale : la Première Ministre échange avec certains diplomates accrédités à Kinshasa

La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a accordé, jeudi 20 juin 2024, une série d'audiences à des diplomates représentant le Pays-Bas, la Chine, les...

RDC : renforcement de collaboration, les responsables de LMC échangent avec le nouveau Ministre du Portefeuille Jean-Lucien Bussa

Quelques jours après l'investiture du nouveau Gouvernement de la RDC, une première rencontre entre le Ministre du portefeuille Jean-Lucien Bussa Tongba, les membres des...

Sénat : le sénateur Jonas Mukamba reçu chaleureusement par le Rapporteur Ivan KAZADI

Les relations sont au beau fixe entre le Bureau provisoire du Sénat et le Patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba. Mardi 18 juin 2024, en...

Entrepreneuriat des jeunes en RDC : Diambilay Business Center, une Académie d’accompagnement dans la création des entreprises

Dans le but d’accompagner les jeunes entrepreneurs congolais dans la création des entreprises, l’Académie Diambilay Business Center a organisé le 15 juin 2024 à...

Kongo-Central : Gisèle Mbwansiem assiste à l’accostage du Navire M/V Atlantic Spirit II à Boma

Arrivé à Boma le samedi 15 juin 2024, troisième étape de sa visite officielle dans la province du Kongo Central, le Directeur Général de...

DRC Mining Week à Lubumbashi : le PCA Lambert Mende Omalanga, porte-étandard de LMC devant les partenaires

Le PCA de LMC SA, l’honorable Lambert MENDE Omalanga, est depuis jeudi 13 Juin en mission de service dans la Direction Régionale Sud au...

Articles récents