back to top

RDC : le torchon brûle entre Fayulu et Muzito, la Coalition Lamuka en voie de disparition

Ils se renvoient la balle mutuellement et plus rien ne va entre les deux leaders restants de la coalition Lamuka, dont le président du parti politique de l’ECIDé, Engagement citoyen pour la démocratie, Martin Fayulu Madidi, et le patron de Nouvel Élan, Adolphe Muzito Fumutshi. C’est désormais le désamour qui s’installe et gagne du terrain, les communiqués satiriques entre ces deux acteurs jadis amis font fureur et deviennent récurrents ces derniers temps.

Pas plus tard que vendredi 31 mars dernier, le coordonnateur en exercice de Lamuka, Martin Fayulu, avait jeté un pavé dans la marre dans un communiqué annonçant le départ de l’ancien premier ministre de la RDC, Adolphe Muzito, et en l’interdisant ipso facto d’engager la plate-forme électorale de l’opposition Lamuka dont il est membre depuis 2018.

« Lamuka saisit, par ailleurs, cette occasion pour informer l’opinion publique que le 22 décembre 2022 dernier, M. Adolphe Muzito, par une correspondance adressée au coordonnateur de Lamuka s’est volontairement retiré du présidium de Lamuka, en faisant savoir qu’il n’en était plus membre », a précisé ce document, signé par Fayulu.

Le leader du nouvel élan, n’a pas digéré ce communiqué et a rétorqué de façon musclée ce samedi 01 Avril, par le biais de son secrétaire général, Maître Blanchard Mongomba, en rappellant au candidat commun de Lamuka lors de la présidentielle de 2018, Martin Fayulu, qu’il n’est pas le propriétaire de cette plate-forme.

« LAMUKA n’est pas l’œuvre de Fayulu. S’il est habitué à s’accaparer des plateformes créées avec les autres, c’est son problème », a déclaré Blanchard Mongomba, SG du Nouvel Élan.

Et de poursuivre :

« Le Nouvel Élan attend la passation du flambeau comme le prévoit la Charte, le 11 avril. Faute de quoi, il prendra acte du départ volontaire de Mr. Martin Fayulu de LAMUKA, car celui-ci entrera dans un processus d’illégalité et d’illégitimité et ne pourra pas représenter la lutte pour la vérité, dite « VERITE DES URNES »», a-t-il souligné.

César OLOMBO

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents