back to top

Culture : le festival Buku s’est ouvert ce vendredi à Kinshasa

Le Festival BUKU (livre en lingala), s’est ouvert ce vendredi 05 mai à Kinshasa dans l’enceinte de l’académie des beaux-arts. que se déroule sur 3 jours ce festival. Initié par un collectif des écrivains, cette activité culturelle qui va se dérouler pendant trois jours a pour objectif de promouvoir la littérature congolaise, mais aussi de favoriser un cadre d’échange entre écrivains, éditeurs, bibliothécaires, distributeurs et lecteurs.

Cette première édition du festival Buku, livre en lingala qui est axé sur le thème : Identité congolaise, est un rendez-vous qui réunit plusieurs bouquinistes, auteurs et éditeurs.
Dans les différents stands, on expose divers ouvrages et romans qui mettent en valeur les œuvres des auteurs congolais et africains. Une occasion d’offrir une nouvelle vitrine littéraire aux écrivains congolais. Le professeur Emmanuel Kabongo, auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, fustige le manque de la culture de lecture chez beaucoup de congolais.

« Les gens passent, je ne saurai pas faire, comment dire ; mais on se serait attendu à ce qu’ils aient un peu plus de gens quoi. Le peuple congolais ne lit pas, ou il lit rarement. Mais, c’est ce qui fait que puisqu’il ne lit pas, ou parce qu’il ne connaît pas son pays, et quand on ne connaît pas son pays, on ne peut pas l’aimer. Aimer son pays, c’est lire ce qui est écrit sur ce pays, c’est lire ce qui est écrit sur les héros nationaux, c’est lire tout ce que nous avons fait, des hauts faits dans l’histoire », a déclaré le professeur Emmanuel Kabongo.

Ce festival du livre vise la promotion de la littérature congolaise et africaine. Il est aussi un cadre d’échange entre écrivains, éditeurs, distributeurs et lecteurs.
Astride et Mauricette, deux étudiantes amatrices de la lecture, saluent l’initiative qui vise à restaurer le goût de la lecture au sein de la jeunesse congolaise. Dieu-Merci Nduku, chargé des communications du festival Buku parle du bien-fondé de cet événement.

« Je suis sûr que tout congolais doit lire, c’est ça notre vœux, c’est ça notre souci. La lecture est la mère de la science, est la mère de la connaissance. Vous ne pouvez pas être un peuple évolué et développé sans la lecture. C’est pourquoi nous avons créé ce cadre pour permettre aux congolais de venir non seulement lire, mais aussi se procurer les ouvrages, et ainsi être en contact avec les auteurs, les écrivains, qui eux aussi ont quelque chose à vous donner », a-t-il expliqué.

Une bouquiniste qui se renseigne sur les livres dans un stand au festival Buku à l’académie des beaux arts de Kinshasa ce vendredi 05 05 2023. Photo ACP, Guylain Kipoke.

Au-delà des expositions de livres, des conférences, des tables rondes, des ateliers et des séances de lecture publique sont prévus. Ils seront des moments d’échange entre auteur et lecteur. Dr Julus Elumba, auteur d’un ouvrage intitulé, » Apprendre pour réussir sa vie » salue l’initiative vient d’échanger avec le public sur cet ouvrage

« J’ai appris les notions de droit d’auteur avec les présentateurs qui nous ont précédés. Ce que j’incite la population à revenir et à continuer à venir pour apprendre, la vie c’est comme ça. J’incite aussi les organisateurs à mettre un peu plus de facteurs de motivation. Je l’ai donné ici, c’est-à-dire qu’on est motivé soit par soi-même, soit par l’autre, mais surtout lorsqu’on a un challenge », a laissé entendre le Dr Julus Elumba.

Ouvert ce vendredi 5, ce festival Buku va se clôturer le dimanche 7 mai prochain.*

Josée KALUMBA

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents