back to top

Élections 2023 : avec l’ouverture des bureaux de réception et de traitement des candidatures pour les législatives, la CENI réaffirme sa volonté

Ouverture ce lundi 26 juin des bureaux de réception et de traitement des candidatures pour la députation nationale. Au total 171 bureaux à travers la République ont ouvert leurs portes pour recevoir les dossiers des candidats députés nationaux. A Kinshasa et Lubumbashi, la présence des mandataires des partis et regroupements politiques a été timide. Pour se rendre compte de l’effectivité de l’ouverture des BRTC, le président de la CENI, Dénis KADIMA a effectué une ronde dans 2 antennes de Kinshasa.

Le ton est donné. Les bureaux de réception et de traitement des candidatures ont ouvert leurs portes ce lundi 26 juin à travers le pays. À l’antenne de Kinshasa/Gombe par exemple, nos reporters n’ont pas constaté d’engouement. Les mandataires des partis et regroupements politiques viennent timidement récupérer les fiches pour constituer leurs dossiers.

Dans le souci de se rendre compte de l’effectivité d’ouverture des bureaux, le président de la centrale électorale, Dénis KADIMA a effectué une ronde dans deux antennes de Kinshasa. L’ouverture de ces bureaux prouvent que la CENI est prête à recevoir les futurs candidats. Le processus est inclusif affirme le président de la CENI

« La CENI est prête, les équipes et les matériels sont en place. La formation a eu lieu. Maintenant, c’est question que les candidats, voire les mandataires pour le compte des partis et regroupements politiques de se présenter. Nous les attendons à bras ouverts. Il est vrai que c’est encore long et je parie que les candidats sont en train de s’organiser. C’est un processus inclusif, tout le monde dont le dossier est prêt et réunissant les conditions requises par la loi se verra admis comme candidat », a déclaré Denis Kadima.

Pour cette première journée, à l’antenne de la CENI/Haut-Katanga à Lubumbashi, pas d’engouement. Quelques personnes venues sur le lieu se sont limitées, seulement, à demander des renseignements sur la constitution des dossiers relatifs au dépôt des candidatures. Les partis et regroupements politiques prennent leur temps avant d’envahir les différents BRTC.

Avec l’ouverture des BRTC, c’est un pas de plus vers la tenue des élections dans le délai constitutionnel. La CENI tient à respecter l’échéance du 20 décembre 2023.

Nahomie KAPINGA

Sur le même sujet

RDC : crise au sein de l’UDPS, la légitimité de Augustin Kabuya ne peut être remise en cause par quelques personnes frustrées (présidence du...

À travers sa déclaration politique du vendredi 12 juillet 2024,la présidence de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) s'est clairement prononcée...

Affaire « gifler », « taper » Koffi Olomide convoqué à la Cour de cassation ce lundi

Alors qu'il croyait se tirer de l'affaire, après ses commentaires sur la guerre de l’Est sur le plateau de l’émission «Le Panier» à la...

RDC : développement touristique, Didier M’pambia a échangé avec un groupe d’hommes d’affaires désireux d’investir en RDC

Le ministre du Tourisme, Didier M'pambia Musanga, a rencontré une délégation d'hommes d'affaires conduite par Dr. Farzam Kamalabadi de Future Trends Group. Ces désir...

RDC : les experts comptables réunis dans leur premier congrès à Kinshasa

Ouverture ce jeudi 11 juillet 2024, au Centre financier à Kinshasa du premier congrès de l’ordre national des experts comptables (ONEC) de la République...

RDC : Gisèle Mbwanseim DGA de LMC SA, a pris part à la sortie officielle de l’Association des femmes experts comptables

Hilton Hôtel de Kinshasa a abrité mardi 09 juillet 2024 le lancement officiel de l’Association des Femmes Experts Comptables, AFEC en sigle. Cette cérémonie solennelle...

RDC : les Conseillers communaux dans la rue pour réclamer l’organisation des élections des Bourgmestres

6 mois après leur élection, les conseillers communaux peinent toujours pour ce qui est de leur fonctionnement. D'après leurs dires, à travers toute la...

Articles récents