back to top

Ituri : 13 civils kidnappés et 7 bastions des ADF repérés dans le groupement Bandavilemba (CRDH)

La convention pour le respect des droits humains (CODE) antenne de territoire d’Irumu alerte sur le kidnapping de treize (13) civils depuis le mardi 12 septembre 2023 dans les villages Kalongo et Uessa, à l’ouest de la route nationale numéro 4 (RN4), en province de l’Ituri.

Christophe Munyanderu, son coordonnateur, attribue cet acte de Kidnapping aux rebelles ougandais des Forces Démocratiques et Alliées (ADF -MTM), actif dans cette partie de la République.

Ces civils ont été pris en sandwich par les terroristes, pendant qu’ils faisaient le mouvement de déplacement de l’Ouest à l’Est .

Néanmoins, cette source qui s’inquiètent alerte sur la présence de sept (7) bastions de ces terroristes (ADF) à l’ouest de la route nationale numéro 4, groupement Bandavilemba, chefferie de Walese-Vonkutu.

« Actuellement, nous avons répertorié au-moins 7 bastions ADF. Il s’agit des bastions ADF de Kenenzi à 9 Km, ouest de la RN 4 village Mayalibo. Bastion de Nambese 15 km de la RN 4, Est de Bwanasura, nous avons celui de Apakolu, Kasoko, Masenze, Bekembela, et Madina 2 Sur La colline Butani. Signalons aussi qu’il y a d’autres bastions installés au bord de la rivière Samboko à la limite entre le territoire de Beni Et Irumu », a-t-il précisé dans une communication parvenue à Surveillance.cd.

Cependant, il sollicite le lancement des opérations conjointes FARDC-UPDF dans la zone pour non seulement stopper des éventuelles attaques des terroristes islamistes ADF, mais aussi libérer les otages encore vivants.

« Après les opérations conjointes témoignage d’un retour d’une accalmie, c’est pourquoi nous voulons voir ces mêmes opérations être lancées dans la chefferie des Walese-Vonkutu, surtout dans le groupement Bandavilemba où ces ADF ont érigé plusieurs Bastions », a-t-ildemandé.

Rappelons que les terroristes islamistes ADF, sont accusés de crime contre l’humanité dans le Nord-Kivu et Ituri où ils exercent depuis plusieurs décennies.

Le dimanche 10 septembre dernier, ces ADF, en voulant traverser la Route Nationale numéro 4 ( RN4), ont encore tués 3 personnes avant l’incendie une moto à Mayalibo et Pikamaibo, deux villages du Sud du Territoire d’Irumu.

Elias Lwayivweka

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents