back to top

Lubumbashi : impliqué dans la diffamation sur les réseaux sociaux, Gaby Kabongo alias Général Fantôme aux arrêts

Vllipendée, diffamée sur les réseaux sociaux par le calomniateur Gaby Kabongo alias général fantôme, Maître Gisèle Ngungua réclame justice après la propagation de ces faux bruits autour de la mort de son mari, le regretté Abdul. L’un des instigateurs présumés, Gaby Kabongo alias  » Général fantôme mokonzi ya ba nzoyi « , propagateur de faux bruits sur les réseaux sociaux, a été arrêté à Lubumbashi et transféré aux petites heures de ce 1er décembre à Kinshasa par les services de sécurité, renseigne la rédaction du média Écho du Congo.

D’après ce média, cette affaire qui a entraîné une atteinte à la réputation de Maître Gisèle Ngungua par certains délinquants, la férue en Droit, ministre du genre dans le Haut Katanga attend que justice soit rendue. Les services de sécurité ont pris des mesures pour identifier et arrêter les personnes impliquées dans la propagation de ces faux bruits.

Gaby Kabongo est l’un de ces individus et a été arrêté dans la ville de Lubumbashi, avant d’être transféré à Kinshasa pour y être interrogé.

Pour ceux qui ne le savent pas, Maître Gisèle Ngungua est une figure respectée du monde juridique congolais et de nombreux membres de la société civile ont dénoncé cette campagne de diffamation contre elle. Cette affaire souligne la nécessité de lutter contre la propagation de fausses informations sur les réseaux sociaux et de tenir les responsables de ces actes en justice.

Pour l’opinion en général, la situation de Maître Gisèle Ngungua met en lumière l’importance de la lutte contre la propagation de fausses informations sur les réseaux sociaux et la nécessité de protéger la réputation des individus contre de telles campagnes de diffamation.

Les autorités compétentes en la matière ont pris des mesures pour poursuivre les responsables de la propagation de ces fausses informations et espérons que justice sera rendue dans cette affaire.

Écho du Congo via Surveillance.cd

Sur le même sujet

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Rusthuru : traitée de tous les maux, la CENCO qualifie d’incident inattendu l’intervention de Corneille Nangaa en pleine eucharistie

Traitée de tout le mot suite à la prise de parole par Corneille Nangaa pendant la célébration eucharistique du dimanche 14 juillet 2024, dans...

Convocation de Koffi en justice : Lamuka soutient le chanteur et crie à une dérive dictatoriale!

Après la convocation du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de la Commission (CSAC), le chanteur congolais Koffi Olomide est attendu, ce lundi 15 juillet 2024,...

Articles récents